PARTAGER

2012 - 2016 : cinq années d'observation des étiages estivaux en France métropolitaine

Milieu aquatique
Presse
Sensibilisation

Un tiers des 3302 stations d'observations a subi au moins un assèchement temporaire (assec) sur la période 2012-2016.

Alors que la sécheresse est encore bien présente dans les cours d’eau métropolitains, l’Agence française pour la biodiversité publie une synthèse de 5 années d’observations des cours d’eau.

Les résultats montrent qu’un tiers des 3 302 stations de mesures sur les cours d’eau ont subi au moins un assec sur cette période. Parmi elles, une très grande majorité des stations n’est cependant concernée que par un seul épisode d’assec par année, épisode qui dure le plus fréquemment de un à deux mois.