PARTAGER

Contrôles des points de ventes des produits phytopharmaceutiques

Police de l'environnement

La vente en libre-service des produits phytopharmaceutiques (herbicides, insecticides, fongicides) est interdite depuis le 1er janvier 2017. Ils ne doivent être délivrés qu’après un conseil personnalisé donné par un vendeur certifié. 

Les services de l’État (préfectures de départements) ont la possibilité de compléter la réglementation sur leur territoire.

Ainsi, dans le Morbihan, dans chaque lieu de distribution, que ce soit en magasin spécialisé ou en grande surface, l’affichage d’un panneau d’informations bien visible rappelant les zones de non traitement au bord des cours d'eau est obligatoire 

Les distributeurs représentent un maillon essentiel dans la chaîne d’informations données au grand public sur les conditions d’utilisation des produits phytopharmaceutiques.

Pour s’assurer qu’ils respectent bien la réglementation, les agents du service départemental du Morbihan de l’Agence française pour la biodiversité ont organisé une série de contrôles des points de vente du département.  

Ils ont mené l’enquête en fin du mois de juillet dans 22 magasins des agglomérations de Vannes et de Lorient. 

    Les résultats ? 

    • Aucun produit phytopharmaceutique n’était accessible en libre-service pour les particuliers ;
    • Sur chacun des points de vente contrôlés, un affichage attestant de la certification « certiphyto vente » qui prouve la capacité à fournir des informations aux clients était présent ; 
    • Un seul défaut d’affichage a été relevé dans une enseigne de grande distribution qui a donné lieu à un avertissement judiciaire.