PARTAGER

Mieux comprendre le déclin des populations de saumons et de truites de mer

Milieu marin
Presse
Sensibilisation
vignette_67_33
texte_p_67_33

Les populations de saumons Atlantique et de truites de mer (salmonidés) dans la Manche ont diminué d’environ 70% depuis les années 1970. Pourtant, ces espèces jouent un rôle majeur dans les écosystèmes côtiers et dans les rivières ainsi que sur le plan économique grâce à la pêche à la ligne en Europe.

Le projet de recherche SAMARCH, financé par l’Europe, vise à mieux comprendre les causes de ce déclin pour mieux gérer les populations de salmonidés. Projet transfrontalier en France et en Angleterre, SAMARCH va produire de nouvelles connaissances sur la biologie et l’écologie des salmonidés et transférer ces nouvelles connaissances.

L’objectif ? Faire évoluer les réglementations, en France comme en Angleterre, pour la gestion des salmonidés dans les estuaires et les eaux côtières. À terme, le projet contribuera à l’augmentation de ces populations par l’étude de leurs comportements dans les estuaires et les eaux côtières.

Un besoin d’identifier les principales sources de mortalités : 

  • Par l’analyse de l’ADN pour cartographier les habitats essentiels de truites de mers en Manche ; 
  • Par l’étude à long terme des changements dans les taux de croissance des saumons ;
  • Par la compréhension de la différence dans le cycle de vie des saumons mâles et femelles, indispensable pour mieux gérer les populations.

En savoir plus :

> Communiqué de presse [PDF]