PARTAGER

On ne protège bien que si l’on connaît bien

Connaissances
Police de l'environnement
Sensibilisation

Le vice procureur de la République du tribunal de grande instance de Rodez a suivi, le 19 juin dernier, les inspecteurs de l’environnement du service départemental de l’Aveyron de l’Agence.
L’occasion de lui présenter les missions de la police de l’environnement : connaître la richesse de la biodiversité locale pour mieux la protéger.  

Durant cette journée de sensibilisation, plusieurs thématiques ont été présentées au vice procureur. 

La visite d’une micro-centrale hydroélectrique équipée d’ouvrages pour la circulation des poissons (montaison, dévalaison) lui a prouvé que l’on pouvait concilier activités économiques et respect de l’environnement. 

Les inspecteurs de l’environnement ont ensuite emmené le vice procureur sur le Jaoul, une rivière qui a subi une forte pollution organique. Cette rivière est classée parmi les 20 premières rivières françaises pour la densité de moules perlières.

Cette espèce, véritable témoin du passé grâce à sa longévité et qui présente de ce fait un fort intérêt scientifique, est protégée par la loi. Cette affaire de pollution est entre les mains de la Justice et passera en audience en septembre prochain. 

Cap sur le lac de Bage où le vice procureur a assisté à une pêche aux filets.

L’intérêt de ce protocole ? Connaître et compter, tous les 5 ans, les espèces de poissons présentes dans le lac. Les agents établissent ainsi l’état écologique du lac et identifient les actions à mettre en œuvre pour le protéger ou le restaurer. 

Cette journée s’est achevée par l’observation de nuit des écrevisses à pieds blancs, une espèce autochtone menacée par sa cousine envahissante venant de Californie mais également par l’usage de produits phytosanitaires à proximité des points d’eau et la dégradation de ses zones de vie (alimentation, repos, reproduction).

Ainsi, sa présence indique clairement que le milieu est en très bon état écologique. 

Cette journée enrichissante a permis de sensibiliser le vice procureur à l’activité de police de l’environnement : une mission qui nécessite une connaissance fine des enjeux locaux afin de veiller à leur préservation en contrôlant les activités susceptibles de les impacter.