PARTAGER

Sécheresse, pollution, pêches illégales : les inspecteurs de l’environnement sur le pont !

Police de l'environnement
Territoires
vignette_67_33
texte_p_67_33

Cet été n’a pas été de tout repos pour les inspecteurs de l’environnement de l’Agence française pour la biodiversité. Contrôles des arrêtés sécheresse, enquête sur des pollutions, lutte contre la pêche illicite ont rythmé leur quotidien. Zoom sur les sujets chauds de l’été. 

La rançon de la sécheresse

Presse écrite, JT audiovisuels, la sécheresse n’aura échappé à personne cet été tant les médias se sont emparés du sujet. Après un hiver trop sec, un printemps et un été trop chauds, les conditions étaient réunies pour que la France soit touchée par la sécheresse cette année. Aujourd'hui encore, presque tous les départements sont soumis à des restrictions d’usage de l’eau. Les inspecteurs de l’environnement de l’Agence française pour la biodiversité répartis sur tout le territoire veillent au respect de ces mesures de restrictions. L’objectif de ces contrôles ? Préserver les usages prioritaires de l’eau (eau potable, santé, sécurité civile) et laisser aux espèces aquatiques un niveau d’eau suffisant à leur survie. 

> En savoir plus sur la gestion de la sécheresse

La sécheresse n’est pas sans conséquences sur les milieux aquatiques. Tout au long de l’été, les inspecteurs de l’environnement ont été appelés pour constater, un peu partout en France, des mortalités de poissons. Dans la plupart des cas, l’eau souvent trop chaude et en quantité insuffisante a entraîné un manque d’oxygène et  provoqué la mort de plusieurs milliers de poissons. 

Les inspecteurs de l’environnement mènent l’enquête 

À cette situation particulière s’est ajouté des pollutions accidentelles qui ont fait les gros titres de la presse : « l’Aisne devient bleu marine après une contamination » France Soir – 18/07/17 » ; « Mort mystérieuse de poissons dans l’Ecole » Le Parisien – 20/06/17 ; « Une pollution rougeâtre inexpliquée dans l’Aven » Ouest France – 24/06/17 » ; « Pollution de Foron : analyses en cours » Le Dauphiné – 7/07/17 ; « Pollution de l’Ellé, les associations veulent savoir » Ouest France – 07/07/17 ; « Un incident dans une usine Lactalis provoque la mort de nombreux poissons » AFP 29/08/17… 

Dans les cas de pollutions, les inspecteurs de l’environnement sont appelés pour mener l’enquête afin de trouver la source de ces incidents. Cette année, les pollutions ont eu plus d’impact sur les milieux aquatiques par manque d’eau et de lessivage. 

Et luttent contre le braconnage

En dehors, de la sécheresse et des pollutions accidentelles, les inspecteurs de l’environnement ont mené des opérations de lutte contre le braconnage : « A Lannion, les inspecteurs de l’environnement ont interpellé deux individus en flagrant délit de grappinage de saumon (…) les matériels de pêche ont immédiatement été saisis. » précise le quotidien Ouest France dans son édition du 22 juillet 17. 

Près de Marseille une opération de contrôle menée par les services de l’Etat, la gendarmerie maritime et l’Agence française pour la biodiversité  a permis de sortir de l’eau 19 filets spécifiques à la pêche de l’anguille, une espèce protégée. « les filets ont été saisis par les agents de contrôles et les anguilles emprisonnés ont été relâchées dans leur milieu naturel » souligne la Marseillaise du 3 juillet 17.

> En savoir plus sur les unités spécialisées migrateurs pour préserver les poissons migrateurs

Au large de Madagascar dans le parc naturel marin des Glorieuses, un boutre malgache situé dans la zone économique exclusive française a été contrôlée lors d’une mission coordonnée par le patrouilleur des affaires maritimes Osiris et financée par l’Agence française pour la biodiversité. «Le navire était en action de pêche d’holothuries (concombres de mer) sans autorisation et sans avoir signalé son entrée dans les eaux sous juridiction française. » dévoile un site d’informations réunionnais. Tout le matériel de pêche a été saisi. Ces contrôles participent à la protection du parc marin et à la lutte contre la pêche illicite.