PARTAGER

Vers le zéro pesticide en 2017

Politiques publiques
Sensibilisation

Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte interdit, au 1er janvier 2017, l'utilisation des produits phytosanitaires par les structures publiques (communes, départements, régions, État, établissements publics) et dans les espaces publics comme les rues, jardins, parcs, voies de chemins de fer, bas-côtés de routes, etc.

vignette_67_33
texte_p_67_33

Cette interdiction est une avancée importante pour la protection de la biodiversité et de la santé des populations. Elle s’inscrit également dans le cadre du programme « Ecophyto 2 » qui vise à réduire de 50% l’utilisation des pesticides chimiques en France.

Une grande partie des actions de ce programme destiné à limiter les impacts de ces produits sur l’environnement, en particulier sur la ressource en eau, est financée par l’Agence française pour la biodiversité.

« Ma commune sans pesticide - le guide des solutions »

vignette_67_33
texte_p_67_33

Dans le cadre de cette campagne de communication sur le zéro pesticide, un « guide des solutions » a été publié à destination des collectivités territoriales. Ce guide présente des initiatives locales particulièrement réussies et fait le point sur la réglementation applicable dans les espaces publics.

Exemples :

  • la vente de pesticides dans les jardineries ne se fait plus en libre-service à partir du 1er janvier 2017,

  • la plupart des néonicotinoïdes seront interdits à partir du 1er septembre 2018 avant une interdiction totale à partir du 1er juillet 2020,

  • l'épandage aérien des pesticides est aussi interdit, sauf dérogation des ministres de l’Environnement, de la Santé et de l’Agriculture,

  • un label national « Terre saine, communes sans pesticides » a été créé pour distinguer les collectivités territoriales exemplaires en termes de gestion sans pesticides de leurs espaces.

Cette mesure préfigure la prochaine étape prévue par la loi de transition énergétique : au 1er janvier 2019, la vente des pesticides chimiques sera interdite aux particuliers.