PARTAGER

Natura 2000 fait son Tour de France 2017 !

L'emblématique course n'est pas seulement l'occasion de suivre un évènement sportif de renommée mondiale, elle est aussi le bon moment pour découvrir le riche patrimoine naturel français et en particulier ses sites Natura 2000. Comme les coureurs qui les traverseront, découvrez un nouveau site à chaque étape !

Natura 2000

carte_tdf_2017.jpg

Etape 6 : Vesoul > TroyesEtape 4 : Mondorf-les-Bains > VittelEtape 3 : Verviers > LongwyEtape 2 : Düsseldorf > LiègeEtape 7 : Troyes > Nuits-saint-GeorgesEtape 8 : Dole > Les RoussesEtape 9 : Nantua > ChambéryEtape 10 : Périgueux > BergeracEtape 11 : Eymet > PauEtape 13 : Saint-Girons > FoixEtape 14 : Blagnac > RodezEtape 15 : Laissac > Le Puy-en-VelayEtape 16 : Le Puy-en-Velay > Romans-sur-IsèreEtape 17 : La Mure > Serre-ChevalierEtape 18 : Briançon > Col d’IzoardEtape 19 : Embrun > Salon-de-ProvenceEtape 20 : CLM Marseille

FAQ_paragraph

Etape 2 : Düsseldorf > Liège

Situé dans la région des trois frontières, le site Natura 2000 Vallée de la Gueule, en aval de Kelmis, abrite différents milieux naturels dont des habitats de fond de vallée très intéressants. La plus grande étendue protégée comprend des espaces forestiers, au côté de zones boisées ponctuant la campagne bocagère typique du pays de Herve.

Le site est également remarquable par la présence de pelouses calaminaires, dont la magnifique halde de Plombières. C’est un habitat bien particulier avec des plantes très rares, de nombreux papillons et autres insectes.

En savoir plus

Etape 3 : Verviers > Longwy

Les paysages du site Natura 2000 Fagnes de Malchamps et de Stoumont s’étendent à perte de vue. Ils abritent de vastes landes et des tourbières entrecoupées, çà et là, de bois de bouleaux ou de chênes. Dans les landes sèches, vous retrouverez des myrtilles et de la callune, mieux connue sous le nom de fausse bruyère. Par endroit, la couche de tourbe est plus épaisse et ce sont les plantes typiques de tourbières qui s’installent.

Ces habitats Natura 2000, en mosaïque, constituent une vraie terre d’accueil pour certains oiseaux, libellules et papillons rares !

En savoir plus

Etape 4 : Mondorf-les-Bains > Vittel

La première étape française du Tour longe deux buttes témoins sculptées par la Moselle : le mont Saint-Quentin près de Metz et la Colline Inspirée, au sud de Nancy. Les sites Natura 2000 auxquels elles donnent relief présentent de nombreuses espèces remarquables, parmi lesquelles de délicates orchidées sauvages et de discrètes chauves-souris.

Les orchidées sauvages sont reconnaissables par leur couleur, leur forme ou leur odeur. Ces caractéristiques sont généralement à l’origine de leurs noms (orchis singe, ophrys abeille, orchis bouc).

Les chauves-souris, nocturnes et fragiles, sont malheureusement victimes de leur mauvaise réputation : elles sont inoffensives, ne s’agrippent pas aux cheveux et ne sucent pas le sang !

En savoir plus

Etape 5 : Vittel > La Planche des Belles Filles

L’étape 5 traverse le site Natura 2000 du Plateau des mille étangs, animé par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges. Ce site est reconnu pour sa grande richesse biologique et l’originalité de ses paysages mêlant étangs, prairies, tourbières et forêts. Il héberge une faune et une flore rares et menacées en Europe, dont l’écrevisse à pattes blanches.

En savoir plus

Etape 6 : Vesoul > Troyes

Avant l’arrivée à Troyes, les coureurs traversent trois sites Natura 2000 et le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient. Les lacs de la Forêt d’Orient servent de halte migratoire à plus de 150 espèces d’oiseaux. La grue cendrée, bruyante dans nos ciels d’automne, est bien connue. On peut noter aussi la présence de deux aigles pêcheurs remarquables : le balbuzard pêcheur et le pygargue à queue blanche, dont le nid est un vrai monument.

En savoir plus

Etape 7 : Troyes > Nuits-saint-Georges

A mi-parcours, l’étape du jour longe le site Natura 2000 des Massifs forestiers et vallées du Châtillonais. Le paysage remarquable, formé de forêts recouvrant les vastes plateaux calcaires entaillés de vallées étroites et encaissées, abrite de nombreuses espèces d’oiseaux dont certaines rares en France à l’image de la cigogne noire.

En savoir plus

Etape 8 : Dole > Les Rousses

En fin d’étape 8, les coureurs traversent le site Natura 2000 des Vallées et côtes de la Bienne, du Tacon et du Flumen, animé par le Parc naturel régional du Haut-Jura.

La présence de vallées encaissées et plateaux calcaires crée une grande diversité de milieux naturels hébergeant une faune et flore remarquables. Le faucon pèlerin est l’une de ces espèces emblématiques du lieu.

En savoir plus

Etape 9 : Nantua > Chambéry

Les sites Natura 2000 de l’Avant-pays savoyard, longés à mi-parcours de l’étape du jour, concentrent une richesse d’habitats remarquables comme les zones humides, pelouses chaudes et sèches et falaises calcaires.

À cheval sur 2 secteurs biogéographiques, ces sites accueillent également une importante biodiversité et notamment un certain nombre d’espèces de poissons et d’oiseaux d’intérêt communautaire : chabot commun, blageon, bécasse des bois, grand duc d’Europe, etc.

En savoir plus

Etape 10 : Périgueux > Bergerac

L’étape du jour traverse le site Natura 2000 des Vallées de Beunes, splendide mosaïque écologique en équilibre entre coteaux secs et vallons humides escarpés. Il se situe au cœur du Périgord, territoire rural au patrimoine culturel exceptionnel de renommée internationale.

Ce site est un refuge précieux pour bon nombre d’espèces sauvages emblématiques comme la loutre d’Europe, l’écrevisse à pattes blanches ou l’agrion de Mercure.

En savoir plus

Etape 11 : Eymet > Pau

Le tracé de l’étape du 12 juillet coupe, à Marmande, le site Natura 2000 de la Garonne dans sa partie aquitaine. À cet endroit, le cours d’eau se caractérise par de nombreux méandres. Le site de La Garonne aquitaine abrite un certain nombre d’espèces animales et végétales remarquables dont l’esturgeon et la grande alose.

En savoir plus

Etape 13 : Saint-Girons > Foix

À Foix, la course s’achève tout près du site Natura 2000 Pechs de Foix, Soula et Roquefixade, grotte de l’Herm.

Ce site, de près de 2 200 ha, se caractérise par des falaises calcaires, marqueurs typiques du paysage ariégeois. La diversité des milieux naturels et de leur faune et flore associées font de ce site un lieu remarquable au titre de sa biodiversité.

En savoir plus

Etape 14 : Blagnac > Rodez

L‘étape du jour croise à plusieurs reprises le site Natura 2000 des vallées du Tarn, de l’Aveyron, du Viaur, de l’Agout et du Gijou. Ce très vaste site composé de cours d’eau et de gorges est remarquable pour les nombreux habitats qu’il présente (forêts, pelouses sèches, prairies, tourbières) ainsi que pour ses espèces animales caractéristiques (moule perlière, loutre, etc.).

En savoir plus

Etape 15 : Laissac > Le Puy-en-Velay

L’étape du jour traverse le site Natura 2000 « Haut Val d’Allier », qui s’étend sur les gorges de l’Allier à l’ouest de la Haute-Loire. Ce vaste ensemble comprend une très grande diversité de milieux (aquatiques, rupestres, forestiers, agricoles), aux reliefs parfois marqués.

17 espèces nicheuses se reproduisent dans ce site, dont 10 espèces de rapaces. La densité de couples reproducteurs de Circaète Jean-le-Blanc y est l’une des plus importantes de France.

En savoir plus

Etape 16 : Le Puy-en-Velay > Romans-sur-Isère

En toute fin d’étape, les coureurs traversent le site Natura 2000 des sables de l’Herbasse et des Balmes de l’Isère. Son territoire est très morcelé en raison de la forte urbanisation de son environnement. Il fait cependant preuve d’une belle biodiversité en affichant une mosaïque d’habitats et d’espèces reconnus d’intérêt européen (pelouses sèches, triton crêté, nombreux chiroptères, etc.).

En savoir plus

Etape 17 : La Mure > Serre-Chevalier

En tout début de parcours, la course traverse les sites Natura 2000 Massif de la Muzelle, situé en quasi-totalité au cœur du Parc national des Écrins et intégrant la réserve naturelle nationale du Haut-Béranger, ainsi que l’une des deux seules réserves intégrales françaises : la réserve du Lauvitel.

Ce site, constitué d’habitats de haute altitude, dispose d’une immense richesse faunistique et floristique, avec des espèces végétales rares (reine des Alpes, etc.).

En savoir plus

Etape 18 : Briançon > Col d’Izoard

L’étape de montagne de ce jour traverse ou longe 2 sites Natura 2000 importants pour leurs richesses naturelles et leurs paysages : Steppique durancien et queyrassin, et Rochebrune – Izoard – Vallée de la Cerveyrette.

Situés en partie dans le Parc naturel régional du Queyras, ils présentent à eux 2 une grande diversité de milieux naturels et abritent des espèces animales et végétales remarquables, voire rares.

En savoir plus

Etape 19 : Embrun > Salon-de-Provence

En Provence, entre Alpilles et Camargue, s’étend la plaine de la Crau. Dernière steppe méditerranéenne d’Europe, elle est appelée localement « Coussoul ».

Cette plaine est le delta fossile de la Durance qui, en se retirant, a laissé derrière elle une immense étendue de galets. Avant-poste des steppes d’Afrique du Nord, la Crau et ses 2 sites Natura 2000 abrite une grande richesse biologique originale et en particulier une avifaune exceptionnelle (Ganga cata, Outarde canepetière, Faucon crécerellette…).

En savoir plus

Etape 20 : CLM Marseille

Le contre-la-montre de Marseille est l’occasion de découvrir le site Natura 2000 Calanques, Iles Marseillaises, Cap Canaille et Massif du Grand Caunet.

Sa particularité est de présenter à la fois des milieux naturels continentaux, insulaires et marins. Sa géographie physique a engendré une mosaïque d'habitats naturels (éboulis, pinèdes, grottes marines, récifs). Ce site Natura 2000 accueille des espèces végétales (sabline de Provence, posidonie) et animales (grand dauphin, minioptère de Schreibers) patrimoniales.

En savoir plus

Qu'est-ce que Natura 2000 ?

Le réseau européen de sites Natura 2000 a été créé en 1992 pour préserver la biodiversité et le patrimoine naturel représentatif des Etats membres. Il vise dans le même temps la prise en compte des exigences économiques, sociales et culturelles des territoires.

Avec près de 27 500 sites, dont 1 768 en France, il constitue aujourd'hui le plus vaste réseau d'espaces protégés au monde. En France, où les sites terrestres ont été désignés, les efforts portent désormais sur l'extension du réseau marin avec la définition de sites au large des côtes.  
Pour en savoir plus sur la politique Natura 2000, consultez le site du Ministère de la transition écologique et solidaire.