PARTAGER

Un appui aux politiques publiques de la biodiversité au niveau des territoires

L'Agence française pour la biodiversité est implantée au plus près des acteurs partout dans les territoires. Les équipes en région, départements et dans les aires marines protégées animent, coordonnent et assurent un appui technique et une expertise pour des actions opérationnelles. Des agences régionales pour la biodiversité seront, en outre, progressivement créées avec les régions volontaires.

L’Agence française a vocation à travailler dans les territoires avec les services de l’état, les autres établissements publics, l’ensemble des collectivités et tous les autres acteurs locaux, en appui de la mise en œuvre des politiques publiques. Elle s’appuie pour cela sur son réseau territorial (directions régionales, ou interrégionales, services départementaux, antennes de façade…).

Elle promeut notamment la création, avec les régions volontaires, d’agences régionales de biodiversité. Une agence régionale de la biodiversité peut-être créée par convention entre une Région et l’Agence française pour la biodiversité. Aucun modèle juridique n’est imposé, ce qui permettra des initiatives adaptées aux besoins des territoires. Le but est la mise en synergie des acteurs, chacun avec ses moyens et ses compétences, au service d’action concrètes de reconquête de la biodiversité associant le plus grand nombre.

Une mission solidarité outre-mer assure la gestion de la solidarité inter-bassins. Cette mission contribue au financement des équipements de traitement des eaux résiduaires urbaines et des infrastructures d’alimentation en eau potable outre-mer.

Elle intervient également sur l’assainissement et contribue au financement des études de connaissance des milieux aquatiques et de la ressource en eau, ainsi qu’au soutien des offices de l’eau.

L’Agence française pour la biodiversité contribue à une approche stratégique des enjeux de conservation et à la cohérence des objectifs de gestion à l’échelle du réseau des aires protégées. Elle pilote les parcs naturels marins et leurs moyens, assure la coordination des missions techniques de tête de réseau des parcs nationaux et anime les réseaux nationaux d’aires protégées marines et terrestres et leur apporte un appui technique.

Elle veille à la qualité de la gestion de ces espaces et veille à ce que les dispositifs des réseaux d’aires protégées répondent aux autres politiques publiques de protection de la biodiversité.