PARTAGER

Assises de l’eau : priorité à la protection des captages d’eau potable

Événements
Milieux aquatiques
Sensibilisation
vignette_67_33
texte_p_67_33

Le Centre de ressources captages est mobilisé avec l’ensemble des acteurs pour le déploiement des mesures annoncées en clôture de la seconde séquence des Assises de l’eau. 1 000 captages doivent disposer d’ici fin 2021 d’un plan d’actions pour la reconquête de la qualité de l’eau.  

Engagée en novembre 2018, la seconde séquence des Assises de l’eau s’est achevée le 02 juillet 2019 à la suite des annonces du Gouvernement. Les enjeux de la gestion territoriale de l’eau dans un contexte de dérèglement climatique y ont été discutés.

Les objectifs présentés ainsi que les moyens à déployer se sont nourris des consultations et des conclusions des groupes de travail. Les ateliers ont rassemblé plus d’une centaine de participants, représentant les collectivités territoriales, le monde agricole, les services de l’Etat, les Agences de l’eau et les associations. L’Agence française pour la biodiversité (AFB) a participé activement à l’ensemble de ces évènements en apportant des propositions concrètes.

L’un des trois objectifs prioritaires du Gouvernement est la protection des captages d’eau potable pour garantir une eau de qualité à la source. Pour cela de nouveaux moyens vont être mis à disposition des collectivités : droit de préemption sur les terres agricoles situées sur ses zones de captages d’eau potable et soutien financier de pratiques agricoles durables (paiement pour services environnementaux).

Chiffres clés :

En moyenne 147 captages sont abandonnés chaque année dont 62 pour des teneurs excessives en nitrates ou pesticides (SDES, 2018).

Le traitement de l’eau potable en raison des pollutions par les nitrates et les pesticides, coûte aux collectivités entre 500 millions et 1 milliard €/an (CGDD, 2015).

vignette_67_33
texte_p_67_33

Cela vient compléter et renforcer le panel de leviers déjà existants, notamment ceux de la Politique Agricole Commune (PAC), les Plans Alimentaires Territoriaux (PAT), le dispositif « Zone Soumise à Contrainte Environnementale » (ZSCE), etc.

Le Centre de ressources captages de l’AFB met en œuvre des actions pour favoriser la montée en compétence des gestionnaires et des services de l’Etat :

  • partage de retours d’expérience,
  • organisation de journées d’échange technique,
  • formations,
  • publication de guides techniques...

Prochains évènements soutenus par l’AFB :

En savoir plus :