PARTAGER

Des journalistes pour une pêche électrique dans le Puy-de-Dôme

Milieux aquatiques
Presse
Sensibilisation
vignette_67_33
texte_p_67_33

Le Mardi 17 juillet 2018, des journalistes de Figaro, La Montagne et France bleu, munis de bottes, ont assisté à une pêche scientifique sur le ruisseau du Bois de la Masse dans le Puy-de-Dôme.

Ce rendez-vous a été l’occasion pour eux d’observer une campagne d’échantillonnages piscicoles organisée par l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et la réserve naturelle nationale Chastreix-Sancy.

La méthode de pêche ?

Elle consiste à faire passer un courant électrique dans l'eau pour attirer les poissons à la surface en vue de les capturer en vie. Ils seront, après étude, relâchés vivants dans leur milieu. 

 

L’objectif de cette pêche électrique ?

Identifier les espèces, évaluer le nombre d’individus et leur classe d’âge, pour évaluer l’état de santé du cours d’eau et de ces espèces.

vignette_67_33
texte_p_67_33

Dans un cours d’eau de montagne à moins de 4 degrés plus d’un tiers de l’année, les conditions sont extrêmes pour les poissons. Il est donc intéressant de voir jusqu'où ils peuvent remonter. 

Des spécimens comme la truite et le vairon étaient supposés être présents car ces espèces fréquentent les eaux fraîches proches des sources.

Suite à la pêche, de nombreux vairons ont été trouvés dans les tourbières puis ont été mesurés et pesés pour une analyse de population.