PARTAGER

L'Agence régionale de la biodiversité Bourgogne-Franche-Comté est lancée

Politiques publiques
Territoires

C'est en présence de Frédérique Colas, vice-présidente de la Région en charge de la transition écologique et de l'environnement et d’Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’Agence française pour la biovidersité que le premier conseil d’administration de l’Agence régionale de la biodiversité Bourgogne-Franche-Comté a été installé par Bernard Schmeltz, préfet de région, lundi 8 juillet à Besançon.

« La transition écologique est un des trois piliers du plan de mandat régional. Cette agence, dont le siège est établi à Besançon, aura la lourde et formidable responsabilité de mettre la biodiversité au cœur des politiques publiques, des secteurs économiques, des territoires et du quotidien des habitants », a précisé Frédérique Colas

Le conseil d’administration, composé de 30 membres répartis en 5 collèges (Etat et ses établissements publics, collectivités locales, organismes socio-professionnels, associations environnementales, organismes de recherche et personnes qualifiées), représente tous les acteurs impliqués dans la reconquête de la biodiversité. Il a élu à l'unanimité Stéphane Woynaroski, conseiller régional délégué à la biodiversité et Anne-Laure Borderelle, président et vice-présidente du conseil d’administration de la nouvelle ARB. Complémentaire des structures existantes, elle commencera à fonctionner d’ici début 2020. Elle sera basée à Besançon, élue capitale française de la biodiversité en 2018.

« Notre région n’est pas épargnée par l’érosion de la biodiversité. Il n’est pas trop tard pour agir ensemble pour la sauvegarder » a rappelé Stéphane Woynaroski. Anne-Laure Borderelle a conclu : « Nous devons nous mobiliser avec l’ensemble des forces vives du territoire et mobiliser les citoyens afin que chacun prenne conscience des enjeux liés à la biodiversité et agisse en conséquence. C’est un enjeu vital pour la survie de l’humanité ».