PARTAGER

Les élèves des AME en visite à La Rochelle

Milieu marin
Sensibilisation
vignette_67_33
texte_p_67_33

350 élèves des 13 aires marines éducatives (AME) du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis participent à une journée de sensibilisation à la préservation des écosystèmes marins.

Ils ont rendez-vous le 15 novembre 2019 à La Rochelle pour assister à la projection du film "Simon et le grand cachalot", visiter l’exposition Climat Océan et l’Aquarium.

Une ode à la biodiversité

Présenté lors du festival international du film et du livre de La Rochelle, le documentaire « Simon et le grand cachalot » raconte la biodiversité au travers des yeux d’un enfant.

Le film suit le périple de Simon, 8 ans, passionné par la plage, la mer et ses habitants. Avec l’association « Les enfants de l’océan », il va réaliser son rêve en partant aux Açores à la rencontre des dauphins et des cachalots.

Le réalisateur Yoann Coutault a su retranscrire à l’écran l’émerveillement de Simon et sa soif d’apprendre tout en mettant en lumière la richesse de la biodiversité marine.

Affiche du festival international du film et du livre de La Rochelle

Qu’est-ce qu’une AME ?

Les aires marines éducatives sont le fruit de l’imagination des élèves de l’école primaire de Vaitahu (Ile Marquises). Lors d’une journée de sensibilisation à la richesse de la biodiversité marine locale, les enfants ont exprimé leur souhait de devenir responsable de leur propre aire marine. En devenant gestionnaires d’une petite zone maritime littorale, les élèves sont acteurs de la protection du milieu marin.

Lancé par l’Agence française pour la biodiversité avec 8 écoles pilotes, le réseau des aires marines éducatives compte aujourd’hui plus de 100 projets. Tous les ans, les écoles volontaires peuvent s’inscrire à la démarche pour l’année scolaire suivante.

En 2018, ce dispositif a été adapté au milieu terrestre.