PARTAGER

Lutte contre la pêche sous-marine dans le lagon du Parc naturel marin de Mayotte

Parcs naturels marins
Police de l'environnement
vignette_67_33
texte_p_67_33

Afin de lutter contre la pêche sous-marine dans le lagon de Mayotte, les services de contrôle en mer du Parc naturel marin, se mobilisent et multiplient les interpellations. Cette semaine, alors qu’ils étaient en mission de suivi scientifique, les agents du Parc ont ainsi interpellé deux pêcheurs qui pratiquaient la chasse sous-marine avec des fusils harpons à l’intérieur du lagon.

Un phénomène en expansion

De par son impact très négatif sur les ressources halieutiques, la pêche au fusil est interdite dans le lagon ainsi que dans toutes les passes de Mayotte. Malgré cette interdiction, cette activité, illégale à l’intérieur du lagon, est régulièrement pratiquée. Pour enrayer ce phénomène, les agents de l’AFB en coopération avec la gendarmerie maritime de Mayotte sont à pied d’œuvre et intensifient les contrôles.

Les peines encourues

Qualifiée de « pêche maritime avec un engin dans une zone où son emploi est interdit », ce délit est punissable de 22 500 euros d’amende et peut donner lieu à des peines complémentaires telles que la saisie et la destruction des engins de pêche. Pour les pêcheurs professionnels, la pratique de cette activité peut également conduire au retrait ou à la suspension de l’autorisation de pêche.