PARTAGER

Mammifères marins, une richesse et une responsabilité pour la France

Milieu marin
Presse

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, était vendredi 22 Mars 2019 à la Rochelle pour annoncer un renforcement des moyens pour la protection des mammifères marins.  La France qui abrite dans ses eaux 71 espèces des mammifères marins sur les 120 recensées au niveau mondial, a en effet une responsabilité particulière en matière d’enrichissement des connaissances et de protection de ces espèces. 

C’est dans ce contexte que l’Agence française pour la biodiversité (AFB) propose de découvrir le panel des activités qu’elle coordonne en métropole et dans les Outre-mer aux côtés de nombreux partenaires, dont l’observatoire Pelagis où s’est rendu le ministre vendredi.   

L’action de l’AFB répond à plusieurs objectifs qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de politiques publiques nationales, européennes ou d’engagements internationaux : 

  • mieux connaître les mammifères marins, 
  • mieux les protéger 
  • accompagner les acteurs pour faire évoluer les pratiques afin de réduire les impacts sur cette mégafaune marine. 

Quelques exemples d’actions :

  • > Campagnes de connaissance à l’aide de survols aériens 
  • > Financement et contributions techniques au réseau national échouage coordonné par l’observatoire Pelagis (CNRS-Université La Rochelle). 
  • > Suivis d’espèces des grands dauphins,  des phoques gris et de veaux marins dans les parcs naturels marins
  • > Coordination et financement d’un plan national pour la protection des dugongs en Nouvelle Calédonie
  • > Gestion du sanctuaire pour la protection des mammifères marins, Agoa
  • > Mise en œuvre de charte de bonnes pratiques avec les usagers de la mer (Trafic à passagers, whale watching…)
  • > Etc…

> Retrouvez les activités de l’AFB en lien avec la protection des mammifères marins en découvrant la plaquette "Mammifères marins, sentinelles de la santé des océans"

A découvrir également, nos actions en images : 

Agoa, un sanctuaire pour les mammifères marins, 12 minutes, VF.

Les Antilles françaises disposent d’un sanctuaire dédié à la protection des mammifères marins et à leurs habitats.  Agoa est  géré par l’AFB à travers  un conseil de gestion local.

Premier territoire à avoir accueilli la toute première campagne de Remmoa en 2008, l’équipe scientifique est revenue observer la zone et suivre l’évolution de la grande faune marine. Ce film raconte aussi et surtout l'action au quotidien d’Agoa et de ses partenaires pour protéger ces écosystèmes marins particulièrement appréciés et fréquentés par les cétacés et les baleines.

De l’écoute acoustique sous-marine, aux survols de Remmoa en passant par les actions de sensibilisation des enfants conduites par les associations locales, ce film témoigne à la fois des richesses sous-marines des Antilles et de l’implication locale des habitants pour les préserver

 



 

Mission Remmoa, 12 minutes, VF.

Ce film retrace l’incroyable challenge relevé par la France pour mieux connaître la grande faune marine tropicale  française à travers la mise en œuvre du programme Remmoa  coordonné par l’AFB et scientifiquement mis en œuvre par l’observatoire Pelagis (UMS CNRS-Université de la Rochelle).

Dix ans plus tard, après quatre millions de km2 observés et plus de 60 000 données bancarisées, la France dispose pour la première fois d’un état de référence de la grande faune marine dans les eaux françaises de trois océans.  C’est ce gigantesque effort de connaissance avec ses lots de surprises et de découvertes que tente de retracer ce film.

A la clef également la nécessité de préserver ces formidables migrateurs dont la présence ou l’absence nous renseigne sur l'état global du milieu marin. Ce film est aussi une formidable aventure humaine au-delà du seul récit scientifique.