PARTAGER

Nouveaux mouillages dans le Parc naturel marin de Mayotte

Parcs naturels marins
vignette_67_33
texte_p_67_33

Afin de préserver les écosystèmes présents dans le lagon, le Parc naturel marin de Mayotte a déployé 23 bouées d'amarrage supplémentaires en 2019.

Initié en 2012, le parc de mouillage totalise désormais 79 dispositifs d'amarrage.

 

Conserver les écosystèmes marins

Le lagon de Mayotte est constitué de milieux naturels fragiles comme les herbiers et les récifs coralliens, essentiels au nourrissage, à la reproduction et à la protection de nombreuses espèces.

L'installation de ces mouillages sur les sites stratégiques permet de préserver le patrimoine naturel marin en évitant l'ancrage sauvage des embarcations nautiques. Une ancre peut détruire plusieurs mètres carrés de coraux ou d'herbiers.

Cette action s'inscrit pleinement dans le Plan Biodiversité qui vise à protéger les habitats sensibles.

Consignes d'utilisation des mouillages

Les mouillages du Parc sont gratuits et à disposition de tous les usagers du lagon. Pour les conserver en bon état le plus longtemps possible, il convient de respecter les consignes suivantes :

  • Les bouées jaunes* sont réservées aux structures légères, avec court rayon d'évitement (< 5,5 T.)
  • Les bouées blanches* peuvent être utilisées par tous les navires (< 11 T.)
  • Un seul bateau est autorisé par bouée. Si le mouillage est occupé, recherchez un autre dispositif ou un autre site.
  • La durée d’utilisation est limitée à 24 heures.
  • Un bout doit être passé dans l'anneau plastifié pour permettre l’amarrage au taquet à une distance appropriée.
  • Le capitaine du navire est responsable de l’intégrité de son embarcation et doit donc à ce titre vérifier que les conditions météorologiques et de marée, ainsi que le tonnage et la longueur de son navire, permettent le maintien au dispositif d’amarrage choisi.

* Ce code couleur doit être respecté pour éviter la casse de coraux et la dégradation voire la rupture des filières.