PARTAGER

Continuité écologique des cours d'eau

vignette_67_33
texte_p_67_33

Dans notre pays densément peuplé et fortement aménagé, les cours d’eau sont artificialisés et fragmentés par la présence d’infrastructures ou d’usages (seuils, barrages, digues, protections de berges, prélèvements d’eau, hydroélectricité,..). Le transport naturel des sédiments par le cours d’eau, la connectivité et la qualité des habitats aquatiques et la libre circulation des espèces aquatiques, à l’origine du bon fonctionnement des écosystèmes fluviaux sont alors perturbées.

Exemple

Les poissons sont confrontés à des obstacles difficilement surmontables qui freinent voire bloquent l’accès aux sites de nourrissage, de repos ou de reproduction ; ce qui conduit à la perturbation de leur cycle de vie. De plus l’isolement des populations piscicoles peut conduire à un appauvrissement génétique et à un effondrement de leurs populations.

Solution

Le seul moyen de conserver une biodiversité aquatique fonctionnelle, les habitats cours d’eau en bon état et de maintenir ou rétablir les corridors est de supprimer les obstacles posant difficulté aux espèces ou au fonctionnement du cours d’eau. Ce qui permettra à la faune de se déplacer et aux sédiments d’être transportés par le cours d’eau, moteur de la dynamique fluviale et soutien de la diversité des milieux.

Rôle de l’AFB

vignette_67_33
texte_p_67_33

Depuis une quinzaine d'années, une nouvelle ingénierie s'est développée pour :

  • planifier les usages de l’eau en intégrant les enjeux des milieux aquatiques,
  • aménager ou effacer les ouvrages perturbants la continuité,
  • préserver ou restaurer des corridors fluviaux en bon état,

Ce nouveau savoir technique doit être :

  • consolidé par la recherche scientifique,
  • développé par l'échange d'expériences,
  • diffusé par la formation et la mise à disposition d'outils techniques.

Autant de missions prises en charge par l'Agence française pour la biodiversité et ses partenaires.

L’AFB a un rôle majeur à jouer pour la continuité écologique des cours d’eau, en synergie avec les agences de l’eau et les services de l’État (notamment les DREAL et DDT), en interaction avec les acteurs locaux. Elle apporte son expertise pour :

  • recenser les ouvrages sur les cours d’eau,
  • établir le diagnostic des ouvrages
  • donner des avis techniques sur des aménagements nécessaires pour faciliter la libre circulation des poissons et des sédiments,
  • développer des programmes de recherche et développement pour apporter des solutions techniques, etc.

Zoom sur les poissons migrateurs

Saumons, anguilles, esturgeons, lamproies, aloses… À quels dangers sont confrontés les migrateurs ? Quelles sont les actions mises en place par l’Agence pour les préserver ? Le point sur un enjeu majeur de protection de la biodiversité.