Le réseau Natura 2000 : une ambition de taille

Le réseau Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels destiné à protéger des espèces et des habitats remarquables à caractère patrimonial. Opérationnel à terre depuis 2004, il a été étendu en mer, dans les eaux françaises de métropole à partir de 2008 et plus récemment au large afin de mieux protéger les coraux profonds, les mammifères marins et les oiseaux. En 2019, ce réseau compte 224 sites et couvre un peu plus de 123 000 km², ce qui représente une couverture d'environ 34 % de la zone exclusive économique de métropole (200 milles nautiques de la côte vers le large – environ 360 kilomètres). En métropole, c'est le plus grand réseau d'aires marines protégées.

 

Le rôle de l'AFB

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a délégué à l'Agence française pour la biodiversité (AFB) le rôle de référent national technique et scientifique (avec l’appui de l’Unité mixte de service Patrinat, CNRS-AFB-MNHN).

Elle intervient pour :

  • le choix des sites (organisation de campagnes, réunions d'experts, appui à la concertation, argumentaires…),
  • la gestion des sites (appui au Ministère, opérateur direct, appui aux opérateurs, inventaires, montage de projets européens, appui financier…),
  • l'appui à la mise en réseau des sites N2000 entre eux et avec les autres sites protégés tels que les aires marines protégées.

 

L'organisation nationale et territoriale de l'AFB permet une implication à différentes échelles :

  • locale grâce aux équipes de parcs naturels marins impliqués dans la protection des espèces et des habitats concernés et parfois de sites N2000 présents dans le périmètre de parc.
  • régionale, grâce aux équipes des antennes de façades maritimes métropolitaines qui apportent un appui technique et financier aux gestionnaires de sites, aux services de l'État, aux acteurs concernés. Les trois antennes sont impliquées au quotidien dans la gestion de Natura 2000 et en appui aux acteurs.
  • nationale via les différents services centraux notamment en appui au Ministère et aux antennes de façades (animation du réseau, appui technique, expertise, cartographie, outils techniques ou de sensibilisation et communication…)

L'AFB, opérateur

Chaque site est géré par un opérateur (ou deux dans le cas d'une cogestion) et dispose d'une instance de gouvernance (le comité de gestion) rassemblant l'ensemble des acteurs locaux concernés. Cet opérateur peut être une collectivité, un comité local des pêches, une association de protection de l'environnement ou un établissement public comme dans le cas de l'AFB.

L'AFB est opérateur (gestionnaire) de 107 sites, souvent en cogestion.

Le projet Marha

vignette_67_33
texte_p_67_33

Le projet européen Marha vise à faire progresser la directive-cadre européenne « habitats-faune-flore » qui définit Natura 2000.

L’Agence française pour la biodiversité coordonne ce projet national avec onze autres partenaires.

L’objectif est d’améliorer l’état de conservation des habitats naturels marins tout en mobilisant l’ensemble des parties prenantes de Natura 2000 en mer et en utilisant différentes sources de financements.

Ce projet Life intégré porte sur huit ans (2018-2025), concerne 170 sites Natura 2000 en mer et dispose d'un budget propre de 22 millions d'euros.

Aller plus loin avec le site technique AFB :

> Natura 2000