PARTAGER

"Estimate your CO2" : Quel est l’impact environnemental de nos échanges par mail ?

La transition numérique apparaît dans de nombreux secteurs comme un levier incontournable pour réduire notre consommation d'énergie, à tel point qu'on l'on considère aujourd'hui que l'on ne pourra pas maîtriser le changement climatique sans un recours massif au numérique.

 

Une industrie énergivore…

Cependant, les impacts environnementaux, notamment la consommation d'énergie nécessaire à notre vie numérique, sont souvent sous-estimés, voire occultés. Les objets connectés et les services associés sont de plus en plus présents dans nos vies.

La miniaturisation des objets, leur multiplicité croissante et leur facilité d'appréhension, couplés à l’invisibilité des infrastructures nécessaire (réseaux de transport et data-centers) donne à notre vie numérique un caractère léger, anodin, propre, parce que virtuel.

Or, derrière chaque clic, derrière chaque recherche, derrière chaque envoi de mail, se cache une consommation d'énergie, certes minime, mais effectuée par des millions, voire des milliards de personnes, elle n'est plus sans conséquence.

Aujourd'hui, notre vie numérique consomme 8 % d'électricité planétaire, elle est responsable de 4 % des émissions de CO2, autant que le transport aérien ou maritime.

Avec une augmentation de 9% par an, notre vie numérique n'a de cesse de croître. Si internet était un pays, ce serait le 6ème consommateur d'énergie au monde.

 

Et nos boites mail dans tout ça ?

Chaque jour, ce ne sont pas moins de 300 milliards de mails qui sont envoyés dans le monde, soit 3 472 000 par seconde !
Et c'est sans compter les spams qui représenteraient, selon les estimations, entre 55 et 95 % du trafic global.

vignette_67_33
texte_p_67_33

A titre d'exemple, pour le domaine @afbiodiversite.fr (les boites mails des agents de l'Agence française pour la biodiversité), le 02 juillet 2019, 112 000 mails furent échangés pour un volume total de données de 7,53 Go.
Selon l'ADEME*, l’envoi d'un mail de 1 Mo serait responsable de l’émission de 19 grammes de CO2.
7,53 Go de données échangées le 02 juillet, équivaudraient donc à l'émission de 143 kilogrammes de CO2.

Une voiture moyenne émettant 110 grammes de CO2 pour parcourir 1 km, ce volume de données échangées correspondrait à une distance parcourue en voiture de 1300 km !
Étendue à une année, cette distance serait de 474 500 km !


Comme cela a été précédemment démontré, chaque action sur internet, comme l'envoi de mail n'est pas sans conséquence sur l'environnement. Malgré sa nature dématérialisé, le mail n'est donc pas aussi vertueux que l'on pourrait l'imaginer.

*ADEME : Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie

 

Testez l’impact numérique de vos e-mails avec le plug-in Thundebird

Partant de ce constat, l'idée a germé d'amener tout un chacun à réfléchir sur ses pratiques numériques et l'utilisation (parfois excessive) de leur messagerie :

  • ce mail est-il vraiment nécessaire ?
  • le nombre de destinataires est-il justifié?
  • le format des pièces jointes est-il vraiment adapté ? doit-on les zipper ou pas ?
  • le mail est-il vraiment la meilleure façon de diffuser mes informations ?

Estimate your CO2 est un plugin de Thunderbird qui a été développé par l'Agence française pour la biodiversité dans ce sens.
L'idée générale est d'aider, de manière pédagogique, les utilisateurs de messagerie électronique à prendre conscience de l'empreinte environnementale, du coût énergétique, de leur pratique numérique.

A partir de données de l'ADEME*, Estimate your CO2 permet à l'utilisateur d'évaluer la consommation d'énergie nécessaire à l'envoi de son mail, ainsi que les émissions de CO2 associées.

Estimate your CO2 informe sur :

  • la taille globale du mail
  • les émissions de CO2 associées
  • l'équivalence en consommation de pétrole et en Watt heure
  • la correspondance en distance parcourue avec une voiture moyenne
  • le nombre d'heure d'une ampoule de 10W allumée.

Ces données peuvent être insérées à titre informatif en signature du mail pour tous les destinataires.

A la manière des applications de santé, Estimate your CO2 offre à l'utilisateur, la possibilité de suivre sa consommation énergétique et ses émissions de CO2 sur : une journée, une semaine, un mois, une année.
Grâce à ce tableau de bord, l’utilisateur peut ainsi vraiment prendre conscience de l’impact environnemental de ces envois de mails sur une période donnée.

> Retrouvez ici la présentation sur l’impact environnemental de notre vie numérique et du plugin Estimate Your CO2 faite lors du Forum TIC de Montpellier et des Assises Nationales de la Biodiversité à Massy

Vous pouvez télécharger Estimate your CO2 ici et l’installer de la manière suivante :

 

Pour toute demande d’information : bruno.lafage@afbiodiversite.fr