Atlas de la biodiversité communale 2018 : 1300 communes mobilisées autour de la biodiversité

Appels à projets
Presse
Sensibilisation

Les résultats du deuxième Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour les Atlas de la biodiversité communale (ABC) viennent d’être publiés.

Avec 110 projets déposés, concernant plus de 1300 communes, l’AMI 2018 mobilise près de 300 communes supplémentaires comparativement à l’année précédente. 

Après une évaluation régionale, puis nationale de l’ensemble des dossiers, 19 dossiers ont été sélectionnés dans le cadre de cet AMI, pour un financement global de 1,5 millions d’euros.

En 2018, une participation stable

La participation 2018 est restée stable par rapport à l’édition 2017. Cette année, la possibilité a été offerte aux candidats d’avoir des projets portés par des types de structures diversifiés, à savoir notamment : 

  • des communes, 
  • des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), 
  • des Parcs Naturels Régionaux, 
  • des Etablissements Publics Territoriaux de Bassin (EPTB), 
  • des Pôles d’Equilibre Territoriaux et Ruraux (PETR).

Parallèlement à l’AMI, 9 dossiers ont été retenus dans le cadre du partenariat avec les parcs nationaux, ces derniers permettant, de fait, une meilleure représentativité des enjeux de la biodiversité locale dans les territoires de parcs. 

Ainsi, 28 dossiers d’ABC sont soutenus financièrement par l’Agence française pour la biodiversité en 2018

 

Les-ABC-en-chiffres-800px.jpg

Qu’est-ce qu’un ABC ?

Un ABC est une démarche qui permet à une commune, ou « structure intercommunale », de connaitre, de préserver et de valoriser son patrimoine naturel.

En plus d’inventaires naturalistes, la démarche inclut également la sensibilisation et la mobilisation des élu-e-s et citoyen-ne-s et la définition de recommandations de gestion ou de valorisation de la biodiversité. 

L’objectif est d’identifier les enjeux de biodiversité du territoire et d’aider la commune ou l’intercommunalité à agir en les intégrant dans ses actions et stratégies.

Après l’initiative portée par le ministère de l’Environnement en 2010, dans le cadre de l’Année internationale pour la biodiversité, la démarche des Atlas de la biodiversité communale est désormais reprise par l’AFB, en partenariat étroit avec :

  • les Directions régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL/DRIEE), 
  • le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), 
  • France Nature Environnement (FNE), 
  • les Conservatoires botaniques nationaux (CBN), 
  • les Centres permanents d’Initiation à l’Environnement (CPIE), 
  • Humanité et Biodiversité, Vivarmor Nature, 
  • l’association des Maires de France, 
  • Régions de France et les services chargés de l’environnement au sein des conseils régionaux, 
  • les Ecomaires, 
  • le Fonds de Dotation pour la Biodiversité, 
  • la Ligue de Protection des Oiseaux, 
  • les Parcs nationaux et 
  • les Parcs Naturels Régionaux.