Colloque national des aires marines protégées : save the date !

Espaces protégés
Événements
Milieu marin

Le colloque national des aires marines protégées (AMP) est programmé ! Il aura lieu les 22, 23 et 24 octobre 2019, au palais des congrès de Biarritz.

Organisé depuis 2008 en partenariat avec l’Union mondiale pour la conservation de la nature France, cette 4ème édition réunira environ 500 participants (gestionnaires, services de l’Etat, acteurs socioprofessionnels ou représentants d'usagers de loisirs, scientifiques…).

Elle bénéficie du soutien du Ministère de la transition écologique et solidaire. 

Un programme construit collectivement

Tout comme pour les éditions précédentes, le programme du colloque sera construit de façon collaborative sur la base d’axes de travail destinés à orienter un appel à contributions interne et externe. Cet appel à contribution devrait  être diffusé au cours du premier trimestre 2019.

Un événement important dans la construction de la nouvelle stratégie nationale des aires marines protégées

Ce colloque constitue une étape essentielle dans l’élaboration de la prochaine stratégie nationale des aires marines protégées que le Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) doit annoncer en 2020 et qui constitue une des actions du Plan biodiversité du MTES (action 38).    

En effet, ce rendez-vous sera l’occasion de présenter le bilan relatif à l’évaluation des 10 ans de la stratégie de création et de gestion des Aires marines protégées (AMP) actuellement en cours. Ce travail rétrospectif permettra d’identifier collectivement les marges d’amélioration et les priorités à donner à la stratégie à venir. 

Historique de la politique nationale de création d’Aire marine protégée (AMP)

Une première stratégie nationale de création d’AMP a été adoptée en 2007. Elle visait l’extension du réseau d’AMP (moins de 1% d’AMP dans les eaux sous juridiction française à cette époque) et la création de 10 parcs naturels marins.

Compte tenu de nouvelles politiques environnementales sur le milieu marin (Loi Grenelle, DCSMM …), une révision de cette stratégie a été adoptée en 2012. Elle vise à intégrer les nouveaux objectifs, comme la création de 20 % d’AMP en 2020 dans les eaux françaises (objectif déjà atteint avec plus de 22 % en 2018) et à renforcer le réseau d’AMP et la protection de la biodiversité dans les Outre-mer.

C’est à cette stratégie 2007, révisée en 2012, que le MTES a décidé de donner une suite et prévoit une nouvelle stratégie nationale des AMP en 2020.

En savoir plus

> Article dédié à la stratégie nationale    
> Portail des Aires marines protégées