Enlèvement de 25 000 pneus sur le site Natura 2000 « Baie et Cap d’Antibes- îles de Lérins »

Espaces protégés
Milieu marin
Presse

Vendredi 21 septembre, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) a donné le coup d’envoi d’une réhabilitation écologique unique en France : l’enlèvement de 25 000 pneus immergés depuis plus de 30 ans dans le site Natura 2000 « Baie et Cap d’Antibes – îles de Lérins ». Ils étaient initialement  destinés à jouer le rôle de récifs artificiels.

Cette opération a débuté sur le Vieux Port de la ville de Vallauris en présence des partenaires du projet : Christophe Aubel, Directeur général de l’Agence française pour la biodiversité ; Charles Ange Ginésy, Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes ; Michelle Salucky, Maire de Vallauris-Golfe Juan et Vice-Présidente du Département des Alpes-Maritimes ; Eric Duplay adjoint au Maire d’Antibes et Philippe Legrez, Délégué général de la Fondation d’Entreprise Michelin. 

2018-2020 : deux ans pour restaurer le site Natura 2000 « Baie et Cap d’Antibes – îles de Lérins »

Après concertation et évaluation scientifique, l’ensemble des acteurs du projet a constaté que ces récifs artificiels ne répondaient plus à l’objectif initial de soutien à la pêche professionnelle et étaient incompatibles avec la conservation des habitats marins désormais protégés.

Le succès d’une première opération « pilote » menée en 2015 a permis d’enlever 2500 pneus et de valider la faisabilité technique et environnementale de l’opération.

L’opération de plus grande envergure qui a débuté aujourd’hui vise les quatre grands objectifs suivants :

  • Interrompre le processus d’altération de l’écosystème et des habitats d’intérêt communautaire ;
  • Consolider l’équilibre de cet écosystème pour le conserver ;
  • Rétablir l’écosystème dans ses fonctions et son état naturel ;
  • Libérer les fonds marins d’une occupation extensive liée au phénomène de dissémination des pneus au gré de la houle et des courants.
  • Un partenariat au service de la reconquête de la biodiversité

Pour cette opération pionnière, l’Agence française pour la biodiversité est accompagnée par quatre partenaires : le Conseil départemental des Alpes-Maritimes, la Ville d’Antibes, le Comité local des pêches et des élevages marins et les deux prud’homies – organisations locales de pêches - d’Antibes et de Golfe Juan.

Ces partenaires apportent un soutien technique et logistique au projet, qui bénéficie également du soutien financier de la Fondation d’Entreprise Michelin.


Partenaires-25000pneus.jpg

En savoir plus

Le communiqué de presse

Le dossier de presse : 25 000 hors des mers : une réhabilitation pionnière en France

Pour les photos et vidéos de l’opération, rendez-vous sur : http://mediatheque.aires-marines.fr/identification?token=1-NEWWQNCDKJVB4