Lancement de l'appel à projets "Zéro déchets marins dans les Outre-mer"

Appels à projets
Milieu marin
vignette_67_33
texte_p_67_33

Un appel à projets est lancé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire et celui des Outre-mer afin de proposer des solutions concrètes, efficaces, pérennes et reproductibles pour diminuer l’impact des déchets sur le milieu marin. Cela répond aux objectifs du plan Biodiversité et du Livre bleu Outre-mer qui visent la mise en œuvre d’une économie sans pollution et à faible impact sur la biodiversité. Objectif annoncé : zéro plastique rejeté en mer d’ici 2025.

L’appel à projets vise à mener des opérations de localisation des zones où les déchets s’accumulent, leur récupération et des solutions de prévention et de valorisation. L’objectif est aussi de mener des opérations pilotes de récupération de déchets avec les professionnels de la pêche. En effet, les filets et les engins de pêche abandonnés ou perdus en mer sont au nombre de ces déchets plastiques.

Les candidats ont jusqu'au 8 novembre 2019 pour déposer leur candidature afin de bénéficier d'une aide. L’enveloppe totale consacrée pour cet appel à projets est de 300 000 euros, à répartir entre les projets sélectionnés.

> Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse des ministères

 

Quelques actions de l’AFB dans la lutte anti déchets marins en métropole et dans les Outre-mer

  • En Polynésie française, un des axes du projet RESCCUE de la Commission du Pacifique sud coordonné en Polynésie française par l’Antenne AFB en appui aux autorités locales visait notamment à améliorer la gestion des déchets en général et en particulier des plastiques issus de la perliculture.
  • Le Parc naturel marin de Mayotte a mis en place un observatoire des déchets marins afin de suivre la dynamique des déchets échoués sur les rivages, coulés sur les récifs et flottants en mer. Dans les autres parcs, les agents constatent régulièrement l’impact des déchets et notamment plastiques sur le milieu et les espèces. Ils contribuent ponctuellement à des opérations de nettoyage et mènent des actions de sensibilisation auprès des citoyens.
  • Dans les Aires marines éducatives, les enfants sont souvent mobilisés sur la thématique des déchets et procèdent à des suivis avec protocole ou à des actions pour leur réduction.
  • Ghostmed : ce projet conduit depuis 2017 par l’Antenne de l’AFB en Méditerranée et le Parc naturel marin du golfe de Lion (en partenariat avec L’Institut méditerranéen d’Océanologie) vise à améliorer la connaissance des pressions sur le milieu marin des engins ou filets de pêche perdus et au retrait de ces déchets.
  • En parallèle, un marché public lancé par l’Antenne de l’AFB visant à retirer des engins de pêches perdus identifiés et/ou à prospecter des zones potentiellement impactées, a été lancé dans six AMP pilotes de Méditerranée.
  • La problématique déchets est au cœur de suivis de la Directive Cadre stratégie pour le milieu marin dont l’AFB assure la coordination technique nationale pour le Ministère de l’Écologie avec Ifremer.
  • L’AFB participe également à différents projets visant à connaitre et réduire les impacts de macro déchets, souvent composés de plastique, sur la biodiversité marine comme les journées « plastique et environnement ».

 

Les déchets plastiques constituent de véritables pièges pour la biodiversité marine notamment pour les tortues marines, les baleines et les oiseaux marins et littoraux.

Quand les déchets plastiques ne sont pas une entrave à leur déplacement pouvant provoquer leur disparition, les déchets plastiques peuvent être ingérés par ces espèces et sans doute d’autres et être la cause de changement dans leur métabolisme ou de mortalité.