Mystère et déchets plastiques en mer d’Iroise

Milieu marin
Parcs naturels marins

Des téléphones en forme de chat Garfield

En 1983, un porte-conteneur perdait un chargement de téléphones en plastique en forme de chat Garfield. Ils étaient retrouvés presque quotidiennement sur les plages d'Iroise depuis 35 ans. 

Grâce à l'association de bénévoles ramasseurs de déchets Ar Viltansou, la presse nationale et étrangère s’est émue du sujet il y a quelques mois. Une enquête journalistique a permis de retrouver un riverain qui savait où s’était niché le conteneur mais n’osait pas le révéler. Il vient de livrer son secret après 35 ans de silence, permettant de découvrir le conteneur bloqué dans une grotte à Plouarzel. 
 

vignette_67_33
texte_p_67_33

Un retentissement international

Les agents du Parc se sont alors rendus sur les lieux. Le constat était sans appel : le contenu s'est depuis longtemps dispersé en mer, mais tout est réuni pour une histoire à sensation : la pollution plastique des océans, une mascotte internationale et un secret révélé. Depuis, les côtes du Parc marin d’Iroise sont devenues le symbole d’une lutte citoyenne contre les pollutions plastiques en mer dans la presse du monde entier, ainsi par exemple dans le NY Times
 

Le Parc marin d'Iroise a profité de cette occasion pour expliquer qu’aujourd’hui il peut agir en amont, à la source des pollutions et peut réaliser la dépollution des sites inaccessibles. Cet événement a aussi été l’occasion pour le Parc d’assurer de son soutien toutes les associations littorales qui mobilisent leurs bénévoles pour nettoyer le littoral.

>> Si vous voulez en savoir plus sur le Parc naturel marin d’Iroise, n’hésitez pas à le suivre sur Facebook_PNMIROISE ou Instagram @PNM_IROISE