PARTAGER

Opération de contrôle sur la capture des saumons et truites dans le Finistère

Milieux aquatiques
Milieu marin
Police de l'environnement

Les 10 et 11 avril 2018, les équipes de l’Agence, ont réalisé une opération de contrôle des conditions de capture du saumon Atlantique et de la truite de mer, en rade de Brest, aux entrées des estuaires de l'Aulne et de l'Elorn et sur la rivière Elorn. 

L’opération de contrôle a été menée par six inspecteurs de l'environnement de l'Agence en service à l'unité spécialisée migrateurs de la Direction interrégionale Bretagne Pays de la Loire et au Parc naturel marin d’Iroise.  

En effet, ces espèces amphihalines nécessitent un suivi des équipes à terre et en mer

Les deux contrôles nautiques :

  • ont eu lieu à marées montantes de petit coefficient, depuis le fond de rade jusqu’à la limite de salure de eaux qui délimite les eaux marines des eaux fluviales ;
  • ont permis de constater l'absence de filets maillants de plaisanciers ou professionnels qui peuvent intercepter les salmonidés migrateurs dans leur montaison.

Le contrôle terrestre sur la zone fluviale de l'Elorn a permis :

  • de contrôler 16 saumoniers et 
  • de constater l'absence d'infraction liée aux conditions de capture du saumon atlantique.

Des contrôles en mer et en rivière pour préserver ces amphihalins 

Le saumon est un grand migrateur qui vit en mer et se reproduit dans les parties amont des cours d’eau.

En France, sa population a fortement diminué pour différentes causes dont la surpêche. 

Pour préserver les individus qui remontent nos cours d’eau pour s’y reproduire, une réglementation stricte s’applique pour les captures et nécessite des contrôles en mer et en rivière.

Les pêcheurs de loisir, tout comme les pêcheurs professionnels, sont soumis à cette réglementation. Rappelons les principales obligations.

Dans les estuaires, les pêcheurs professionnels doivent :

  • > détenir une licence « Salmonidés migrateurs » de la Commission des milieux estuariens et des poissons amphihalins délivrée par le Comité national des pêches maritimes et des élevages marins.
  • > respecter les dispositions précisées par arrêté préfectoral.

En rivière, les pêcheurs de loisir doivent :

  • > respecter une période de pêche et un taux acceptable de capture de saumon Atlantique fixés pour chaque rivière ;
  • > disposer d’un timbre "Poissons migrateurs" et marquer et déclarer chaque prise.

Toutes ces conditions sont précisées par arrêté préfectoral (Ici, l’exemple du Finistère : arrêté préfectoral du Finistère réglementant la pêche de loisir en eau douce des poissons migrateurs 2018).