Participez à Nuit de la Biodiversité le 27 avril !

Événements

Dans le cadre de la 7e conférence de l’IPBES qui aura lieu pour la 1re fois à Paris du 29 avril au 4 mai, l’Agence française pour la biodiversité et la Fondation pour la recherche sur la biodiversité , organisent samedi 27 avril, la Nuit de la Biodiversité.

Débattre ensemble sur la biodiversité

Cet événement sera l’occasion de s’informer sur l’état de la biodiversité mais aussi de s’interroger ensemble sur les initiatives individuelles et collectives à mettre en place pour prévenir l’érosion de cette biodiversité.
Afin d’animer et faciliter les échanges entre le public et les intervenants, le youtubeur, humoriste et amoureux de la nature, Max Bird sera présent tout au long de la Nuit.

Qui seront également présents ?

  • des chercheurs de renommée internationale
  • des étudiants en droit de l’environnement
  • des acteurs phares de l’écologie
  • des citoyens

Des ateliers pour stimuler la participation

Les participants seront invités à imaginer des solutions innovantes en faveur de la biodiversité dans des ateliers participatifs tels que :

  • Les Imaginaires de la biodiversité > Vous aimez les histoires ? Participez à une expérience inédite et collective de rédaction de fictions positives sur la biodiversité en 2030.
  • Débat Flash > Vous vous posez des questions sur la biodiversité ? Venez-vous confronter à des images et vidéos inspirantes, et testez vos connaissances, réagissez en direct via votre smartphone.
  • BioLab > Vous souhaitez co-construire des pistes de solution ? Inscrivez-vous à un exercice d’échanges dynamique et stimulant vous permettant de confronter les points de vue.
Participer à l’événement

Samedi 27 avril de 17h à 23h
Maison des Océans
195, rue Saint-Jacques - 75005 PARIS

> S’inscrire à la Nuit de la Biodiversité
> Découvrir le programme

Qu'est ce que l'IPBES ?

La Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) est un organisme intergouvernemental ouvert à tout membre des Nations-Unies (plus de 100 Etats membres en 2019). Créée en avril 2012, on la surnomme "Le Giec de la biodiversité".

La plateforme est destinée à :

  • améliorer les liens entre les connaissances et la prise de décision,

  • identifier et élaborer des outils et des méthodes d’appui aux décisions.