PARTAGER

Plan climat : mon projet pour la planète

Appels à projets
Presse

Depuis le 16 novembre 2017 et jusqu’au 28 février 2018, chaque citoyen peut se mobiliser à son échelle et avec ses moyens pour lutter contre le dérèglement climatique.

Avec « Mon projet pour la planète », associations locales, toutes petites entreprises (TPE), PME et PMI, coopératives, mutuelles, startups, mais aussi écoles, étudiants, collectifs de citoyens peuvent déposer un projet dans les domaines de l’énergie, de l’économie circulaire et de la biodiversité. Les projets sélectionnés après vote des citoyens bénéficieront d’aides de 20 000 à 100 000 euros pour un montant global de trois millions d’euros.

Mon projet pour la planète : mobiliser la société civile

Afin d’associer directement les Français aux actions sur le climat, Nicolas Hulot a annoncé lors du lancement du Plan climat, le 6 juillet 2017, un projet de budgets participatifs. A travers « Mon projet pour la planète », les citoyens sont invités à proposer des projets dans les domaines de l’énergie, de l’économie circulaire et de la biodiversité.

Cet appel à initiatives citoyennes a pour but de :

  • valoriser les actions et les projets des citoyens s’impliquant de manière effective dans la mise en œuvre du Plan climat ;
  • d’associer les citoyens aux choix des actions mises en œuvre pour soutenir les innovations dans les secteurs de l’énergie, de l’économie circulaire ou encore de la biodiversité.

Comment participer ?

Cette démarche s’adresse à tout porteur de projet ayant un statut de personne morale de droit public (les services de l’État et les collectivités - communes, conseils départementaux, etc. - ne peuvent pas présenter de projet.) ou privé. Le projet peut être porté par une structure relevant de l’Économie sociale et solidaire (ESS) – association, coopérative, mutuelle, fondation... –, de même que par des structures de petite taille (start-up...), des écoles, des centres de formation professionnelle...

Par ailleurs, le projet doit répondre aux critères suivants :

  • proposer des solutions pratiques et concrètes illustrant les orientations ou la mise en œuvre du Plan climat, en lien avec la transition écologique et solidaire ; 
  • être une initiative de terrain, donc avoir un ancrage territorial en France avec une échelle de mise en œuvre précise (quartier, village, ville...) ;
  • satisfaire des objectifs sociaux et environnementaux ;
  • favoriser l'interaction et la mise en mouvement d'une diversité d'acteurs.

Sélection des projets : le rôle des citoyens

La sélection s'organise en plusieurs étapes : 

  • le ministère de la Transition écologique et solidaire, l'Ademe et l'Agence française pour la biodiversité, analysent l'éligibilité des projets déposés sur la plate-forme ;
  • trois jury citoyens, un par thématique, composés de représentants du ministère, de l’Ademe et de l’Agence française pour la biodiversité, de personnalités mobilisées dans la transition écologique et solidaire et de citoyens, sélectionnent ensuite les projets selon des critères d'évaluation ;
  • les projets sélectionnés sont soumis au vote de tous les citoyens sur la plate-forme. 

Ceux ayant reçu le plus de votes bénéficieront d’un accompagnement technique et financier de l'Ademe et de l'Agence française pour la biodiversité.
 

L'agenda :

  • Du 16 novembre 2017 au 28 février 2018 : dépôt des projets 
  • Début avril 2018 : journée de délibération des trois jurys citoyens pour sélectionner les projets qui seront soumis au vote de tous
  • Avril à mai 2018 : vote ouvert à tous directement sur la plate-forme en ligne
  • Courant mai 2018 : annonce et démarrage des projets lauréats