Remise nationale des prix du concours général agricole des prairies fleuries : 15 lauréats récompensés pour leurs savoir-faire

Événements
Milieu terrestre
vignette_67_33
texte_p_67_33

L’Agence française pour la biodiversité a participé jeudi 1er mars 2018 à la Remise nationale des prix du concours général agricole des prairies fleuries, au Salon International de l'Agriculture. 15 lauréats répartis en 5 catégories de prairies et parcours ont été récompensés pour leurs savoir-faire et pratiques sur ces herbages fauchés ou pâturés, riche en espèces.

Ce concours valorise les éleveurs qui réussissent un bon équilibre agro-écologique sur leurs prairies de fauche ou de pâtures, composées de flore locale. Les éleveurs présentent dans un premier temps la végétation de leur parcelle à des jurys locaux pluri-disciplinaires, avant de concourir à l’échelle nationale après présentation d’un dossier.

Deux classes de lycées agricoles ont été également récompensées, dans le cadre de la filière « jeune jurés » où les élèves jouent le rôle d'un jury. Preuve que le concours touche aussi les futurs acteurs du monde agricole !

Lors de la remise des prix, les 48 lauréats locaux ont débuté l’événement par un échange sur l'intérêt des prairies riches en espèces dans l'économie des élevages. Plusieurs ont témoigné :

  • du gain en travail permis par ces parcelles,
  • de leur moindre coût de production,
  • de leur atout pour la santé des animaux,
  • de leur souplesse et leur rôle complémentaire aux prairies temporaires sur l'exploitation,
  • de la valorisation de leur gestion auprès des clients.

Les élus ont souligné le rôle clé des éleveurs qui gèrent ces herbages, dans l'aménagement des territoires.

Christophe Aubel, directeur général de l’Agence française pour la biodiversité (AFB), a rappelé l'engagement fort de l'AFB sur ce concours, exemple concret montrant les bénéfices réciproques entre agriculture et biodiversité, deux notions qui ont été souvent opposées à tort : la biodiversité est un facteur de développement et les acteurs économiques la renouvellent et la mettent en valeur dans l'acte de production.

Laurent Grandsimon, de la conférence des Présidents de Parcs nationaux, a rappelé que les 5 parcs nationaux de montagne ont contribué avec les parcs naturels régionaux à lancer l'envergure nationale du concours depuis 2010. Les parcs nationaux sont des espaces riches en prairies permanentes et ils en défendent non seulement la biodiversité mais aussi une certaine idée de la qualité de l'agriculture et des produits issus.