Une deuxième rencontre pour le réseau de la biodiversité communale en région Occitanie

Connaissances
Territoires
vignette_67_33
texte_p_67_33

Le 2 juillet 2019, la direction régionale Occitanie de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) a rassemblé l’ensemble des porteurs des Atlas de la biodiversité communale (ABC) de la région, à Lézignan-Corbières (Aude).

Les ABC : pour une mobilisation citoyenne en devenir

Cette journée, la deuxième du genre, a permis de réunir les lauréats des appels à manifestation d’intérêt de 2017 et 2018, soit une dizaine de collectivités locales, pour une centaine de communes représentées.

Chaque porteur d’ABC a présenté un retour d’expérience sur la mise en œuvre de la démarche sur son territoire.

Cette année, la direction régionale Occitanie leur avait demandé de mettre l’accent sur :

  • les connaissances acquises depuis le démarrage des premières campagnes d’échantillonnages en 2018,
  • la mobilisation citoyenne en qualifiant le taux de participation des habitants et leur degré de connaissance et d’implication dans la préservation de la biodiversité,
  • l’état d’avancement de la cartographie des données naturalistes, des habitats et des enjeux du territoire.

Il ressort de ces échanges que l’acquisition de données se fait sans difficulté majeure et que la centralisation et l’identification des données au sein du Système d’information sur la nature et les paysages nécessitent d’être consolidées, de même que la cartographie des habitats.

Enfin, un constat assez général: une mobilisation relativement faible tant au niveau des élus – autres que ceux référents du dossier ABC – que des citoyens « non avertis ».

L’Occitanie compte actuellement 9 projets d’ABC lauréats des AMI 2017 et 2018 :

  • > 8 d’entre eux sont les lauréats du premier appel à manifestation d’intérêt de 2017 : le Parc naturel régional de l’Aubrac, le Pays de Mirepoix, Montmaurin-Lespugue-Blajan, Le Grau du Roi, le syndicat mixte de la Camargue Gardoise, Cazouls d'Hérault, Teyran et Albi.
  • > L’ABC de Nîmes Métropole, issu de l’appel à manifestation d’intérêt de 2018, va bientôt démarrer.

En plus de ces lauréats, 17 communes sont également mobilisées dans le cadre d'un partenariat sur les territoires des Parcs nationaux situés en Occitanie :

  • > 4 communes dans le Parc national des Pyrénées (impliqué de longue date dans la dynamique des ABC) : Bazus-Aure, Betpouey, Louvie-Soubiron et Gaillagos.
  • > 13 communes dans le Parc national des Cévennes : Arphy, Génolhac, Florac-trois-rivières, Saint-Privat-de-Vallongue, Valleraugue, Sumène, Saint-Roman-de-Codières, Pont-de-Montvert-Sud-Mont-Lozère, La Malène, Saint-Michel-de-Dèze, Saint-Martial, Saint-Martin-de-Lansuscle et Saint-Paul-le-Jeune.

Des projets nationaux et régionaux en appui aux acteurs locaux

Cette journée a également été l’occasion de présenter divers projets structurants qui contribuent à la préservation de la biodiversité. Ces projets, d’ampleur nationale ou régionale, viennent en appui à la dynamique locale des porteurs d’ABC.

Des points d’avancement ont été faits concernant les projets :

  • DatABC, le futur portail d’informations relatif aux ABC,
  • le Système d’information sur la nature et les paysages (SINP),
  • Territoires engagés pour la nature (TEN) en Occitanie, dispositif de reconnaissance des collectivités qui s’engagent pour la préservation de la biodiversité.

En outre, il a été convenu que la direction régionale Occitanie et l’Agence régionale de la biodiversité en Occitanie mettent à disposition des porteurs d’ABC différents liens vers des sites internet de sources documentaires et leur apporte un accompagnement technique et leur ouvre l’accès aux formations de l’AFB.

De l’intérêt du réseau des ABC en Occitanie

Le rendez-vous est déjà pris pour la 3ème édition de ce rassemblement des porteurs de projets ABC en Occitanie, en mars ou avril 2020.

Des ateliers devraient être menés, notamment sur les outils de communication, de sensibilisation et de mobilisation des publics (élus, services techniques communaux, administrés, scolaires…).

Au-delà de ces rencontres annuelles, les porteurs de projets ont souligné l’intérêt d’avoir mis en place ce réseau à l’échelle de la région d’Occitanie. Il leur permet de se tenir informés de l’évolution de divers projets, mais aussi et surtout de pouvoir identifier des personnes ressources tant au niveau des services de l’État, que des opérateurs publics ou encore au sein des autres collectivités territoriales impliquées dans des ABC.

Les Atlas de la Biodiversité Communale

  • Qu’est-ce qu’un Atlas de la biodiversité communale ?

Il s’agit d’une démarche qui permet à une commune, ou « structure intercommunale », de connaitre, de préserver et de valoriser son patrimoine naturel.

En plus d’inventaires naturalistes, elle inclut également la sensibilisation et la mobilisation des élus et citoyens et la définition de recommandations de gestion ou de valorisation de la biodiversité.

L’objectif est d’identifier les enjeux de biodiversité du territoire et d’aider la commune ou l’intercommunalité à agir en les intégrant dans ses actions et stratégies.