PARTAGER

Comment faciliter la découverte de la nature pour tous les publics ?

Espaces protégés
Presse
Sensibilisation
vignette_67_33
texte_p_67_33

Le 1er séminaire solidaire du mécénat GMF dans les parcs nationaux de France s'est tenu mardi 17 et mercredi 18 septembre sur l’île de Porquerolles dans le Parc national de Port-Cros (Var).

 

Florence Verdier, directrice-adjointe du Parc national de Port-Cros et Esperanza Duval-Galache, responsable RSE Covea / GMF, chacune en charge du suivi du mécénat GMF dans les parcs nationaux, ont invité les équipes de GMF, de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) ainsi que les référents « mécénat » des parcs nationaux du Mercantour, de la Vanoise, des Ecrins et de Port-Cros.

L’objectif de cette rencontre :

  • Accompagner un centre de rééducation fonctionnelle du Var sur la plage d'Argent, aménagée pour faciliter la baignade et la découverte de ce site naturel remarquable pour tous les publics ;
  • Préparer l’avenir du mécénat GMF dans les parcs nationaux de France.

Une journée sur le terrain avec l'Institut de rééducation fonctionnelle Pomponiana Olbia

Mardi 17 septembre les équipes de GMF, de l'AFB et des parcs nationaux ont accueilli 4 adolescents âgés de 11 à 15 ans, hospitalisés à l'Institut de rééducation fonctionnelle Pomponiana Olbia de Hyères. Accompagnés par leur équipe soignante, ils ont profité des aménagements réalisés dans le cadre du mécénat sur la plage d'Argent à Porquerolles :

  • le cheminement en platelage de bois, qui permet une découverte naturaliste de l'arrière-plage et qui conduit à la plage, et le fauteuil « Tiralo »
  •  un fauteuil de plage destiné aux personnes à mobilité réduite qui permet aussi bien de rouler sur le sol que de flotter sur l'eau. Il évolue facilement sur tous les types de sol, sable ou galets, et il permet ainsi à tout passager accompagné d'accéder à la plage, de s'y promener, et de se baigner en eau calme avec un aidant.

Ce moment de partage a été unanimement apprécié par les enfants et les équipes présentes. Il a concrétisé sur le terrain l'engagement des parcs nationaux aux côtés de son mécène GMF sur le thème qui leur est cher « La nature en partage ».

« La nature en partage » : le mécénat prépare son avenir

Porté par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) au bénéfice des parcs nationaux de France, l'actuelle convention de mécénat unit les partenaires jusqu'à fin 2020.

Mercredi 18 septembre, les partenaires parcs nationaux, AFB et GMF se sont réunis dans les locaux du Parc national de Port-Cros pour une séance de travail sur les perspectives du mécénat en cours.

À ce jour, quatre champs d'action définissent et donnent sens à ce mécénat :

  • Offrir un accès facilité aux territoires des parcs nationaux et à la connaissance de la nature pour tous y compris pour les personnes en situation de handicap auditif, mental, moteur et visuel ;
  • Valoriser l'accessibilité sociale des territoires par un dispositif d'accueil privilégié des jeunes en service civique ;
  • Oeuvrer à la restauration de la biodiversité et à sa protection par la réintroduction ou le suivi d'espèces ;
  • Contribuer à une politique de prévention des risques efficace sur le territoire des parcs nationaux.

Le séminaire a permis de faire le bilan sur les actions récentes, réalisées ou en cours de finalisation mais aussi de tracer de nouvelles perspectives pour les années à venir. On peut notamment retenir le développement de nouvelles collaborations inter-parcs nationaux ou la volonté de soutenir les projets autour de la biodiversité.

À l'issue du séminaire, les participants ont confirmé leur souhait de voir se poursuivre ce partenariat durable et exigeant qui a rendu possible, depuis 2008, la réalisation de près de 90 projets sur les territoires des 10 parcs nationaux de France grâce au soutien de GMF.