PARTAGER

Renaturation du bassin versant de la Sélune : visite d’un chantier exemplaire

Milieux aquatiques
Presse
vignette_67_33
texte_p_67_33

A l’occasion du 5e colloque international sur la restauration et la continuité écologique des cours d’eau qui s’est tenu du 24 au 26 septembre, le chantier de la renaturation de la Sélune était à l’honneur.

Les élus, acteurs locaux et participants ont été invités à visiter ce chantier colossal et exemplaire ainsi que d’assister à la présentation des études scientifiques et des premiers résultats.  

Le chantier de la Sélune

Entre 2019 et 2021 ont eu et auront lieu d’importants travaux d’effacement sur deux grands barrages du fleuve côtier de la Sélune. Ce projet, unique en Europe de par son ampleur, en fait un chantier exemplaire. Ces effacements permettent l’amélioration de la qualité de l’eau mais également la libre circulation des poissons sur plus de 70 kilomètres. La Sélune est considérée comme l’une des rivières, pouvant, à terme, réunir les qualités intrinsèques au retour du saumon et favoriser sa reproduction.

L’importance des cours d’eau

En France, plus de 90 000 obstacles à l’écoulement ont été recensés sur les cours d’eau. Généralement des barrages obsolètes qui bloquent l’accès aux poissons migrateurs. Ils ont également un fort impact sur la qualité des rivières et leur biodiversité sur lesquels ils sont situés. Afin de restaurer ces milieux aquatiques, il est donc nécessaire de les effacer. Depuis plus de 20 ans des centaines de travaux d’effacement de ces obstacles ont été menées. Ces chantiers ont obtenu des résultats très satisfaisants démontrés scientifiquement.

Retour sur le colloque

Près de 200 personnes en provenance de 20 pays différents ont participé à ce colloque organisé par European Rivers Network, en collaboration avec les partenaires internationaux et français, Dam Removal Europe, WWF, l’Agence française pour la biodiversité, l’Agence de l’eau Seine Normandie, la Fédération nationale pour la pêche en France, l’Institut national de recherche agronomique. Le colloque a débuté par deux jours de séminaire pendant lesquels scientifiques, gestionnaires, élus, pécheurs, associations,... ont croisé leurs regards et partagé leurs expériences. La dernière journée été consacrée à la visite du chantier d’effacement du barrage de Vezin et la renaturation de la vallée de la Sélune.