PARTAGER

Financer la solidarité interbassins

Les enjeux liés à la gestion de l’eau sont considérables dans les Outre-mer, tant en ce qui concerne la salubrité que l’accès pour tous à l’eau potable. Les ouvrages d’épuration des eaux sont parfois absents et nombre de ceux qui existent ne sont pas conformes à la réglementation. Enfin, la quantité et la qualité de la ressource mobilisée en eau est souvent trop insuffisante pour satisfaire l’ensemble les besoins.

Pour garantir la solidarité financière entre les bassins (hydrographiques) de métropole et des outre-mer, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) soutient des opérations permettant de gérer la ressource, d’améliorer l’assainissement et de faciliter l’accès à l’eau potable, en :

  • finançant des infrastructures
  • développant des équipements performants et adaptés
  • appuyant la mise en place d’une gestion efficace des services.

C’est à l’AFB qu’incombe la responsabilité de répartir le montant d’une enveloppe qui s’élève, chaque année, à une moyenne de 25 millions d’euros.

Ci-dessous le graphique montrant la somme de 289,6 millions engagée entre 2008 et 2018 au titre de la solidarité interbassins.