Appel à projets "Atlas de la biodiversité communale dans les départements et régions d’outre-mer" : lancement le 7 juin 2019

Appels à projets
Politiques publiques

Après deux premiers appels à projets réussis en 2017 et 2018, l'Agence française pour la biodiversité (AFB) lance son troisième appel pour les « Atlas de la biodiversité communale (ABC) » spécialement dédié aux territoires d’outre-mer. 

Connaître la biodiversité, c’est pouvoir agir pour la protéger et la valoriser à partir d’un diagnostic précis ! C’est tout l’enjeu porté par les Atlas de la biodiversité communale. 

Ils ont pour objectifs de :

  • sensibiliser et mobiliser les élus, les acteurs socio-économiques et les citoyens à la biodiversité ;
  • mieux connaître la biodiversité sur le territoire d’une commune ou d’un groupe de communes et identifier les enjeux spécifiques liés ;
  • faciliter la prise en compte de la biodiversité lors de la mise en place des politiques communales ou intercommunales.

Véritable outil stratégique de l’action locale, ils offrent, bien au-delà d’un simple inventaire naturaliste, une cartographie des enjeux de la biodiversité à l’échelle des territoires, afin de préserver et valoriser leur patrimoine naturel. 

Pourquoi uniquement les outre-mer cette année ? 

Depuis 2017, l’AFB soutient financièrement les projets d’ABC portés par des communes et des intercommunalités, en publiant annuellement des appels à manifestation d’intérêt (AMI) et en s’appuyant sur les parcs nationaux. En 2017 et 2018 ce sont au total 896 communes qui ont pu bénéficier d’un soutien de l’AFB.

En 2018, aucun dossier n’avait été soumis en outre-mer. Pourtant ces territoires accueillent une biodiversité riche et bien spécifique. Il est alors apparu essentiel de proposer un nouvel AAP spécifique pour les départements et régions d’outre-mer afin que les communes et intercommunalités de ces territoires puissent bénéficier de cette démarche, en cohérence avec le livre bleu des outremers.

En complément de ce nouvel appel à projets tourné vers l’Outre-mer, l’AFB poursuivra, en métropole le financement des projets déposés et déjà classés par ordre de priorité dans le cadre de l’appel à manifestations d’intérêt lancé en 2018, et qui n’avaient alors pu être retenus faute d’enveloppe budgétaire suffisante.

Comment répondre à cet appel à projets ? 

Les Atlas de la biodiversité communale s’adresseront en priorité aux communes et structures intercommunales. Pour faciliter le montage de dossiers ambitieux dans un cadre ouvert et partenarial, le règlement prévoira une ouverture de la liste des bénéficiaires potentiels. Ainsi, pourraient être éligibles des projets portés par des partenaires techniques des collectivités (associations, fondations, établissements publics notamment) dès lors qu’il sera démontré qu’un lien fort existe avec la ou les collectivité(s) concernée(s) (les conditions plus précises seront communiquées dans le règlement administratif de l’appel à projets). Ce programme est doté d’un montant total de 1 million d’euros.  

Afin de bien comprendre le but de la démarche de cet AAP nous vous invitons d’ores et déjà à prendre connaissance du guide du Ministère en charge de l’Environnement, publié en octobre 2014 : « Atlas de la biodiversité communale : S’approprier et protéger la biodiversité de son territoire, guide ABC ». 

Territoires éligibles : Départements et régions d’outre-mer (DROM)

Calendrier : L’appel à projets sera lancé le 7 juin prochain et les candidats auront 8 semaines (jusqu’au 2 août) pour y répondre. 

Rendez-vous le 7 juin sur www.afbiodiversite.fr pour avoir les informations relatives au projet et le règlement administratif de consultation.