Convention de coopération entre le Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis et La Rochelle université

Parcs naturels marins
vignette_67_33
texte_p_67_33

Julie Bertrand, directrice déléguée du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis et Jean-Marc Ogier, président de La Rochelle Université, ont donné le coup d’envoi jeudi 31 janvier à la convention de coopération liant les deux structures.

En 2019, une collaboration renforcée

Afin de donner plus d’envergure, de cohérence et de lisibilité à l’ensemble de leurs projets, le Parc naturel marin et La Rochelle Université ont décidé de s’engager dans une coopération pérenne à partir de 2019.

Les principaux volets de cette coopération

  • l’acquisition de connaissances,
  • la construction de nouveaux projets pédagogiques
  • la mise en œuvre d’actions de communication scientifique sur le milieu marin, dans le périmètre du Parc.

Une coordinatrice dédiée

Pour animer ce partenariat et grâce au soutien financier du Parc, une coordinatrice a été recrutée à La Rochelle Université en la personne d’Aurélie Dessier, docteure de La Rochelle Université ayant passé un an au Parc naturel marin de l’Estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis.

Pour l’Université, ce partenariat offre une traduction concrète de ce que sa démarche de formation et de recherche pluridisciplinaire autour du Littoral Urbain Durable Intelligent peut générer comme dynamiques territoriales, en lien avec les acteurs socio-économiques. Pour le Parc naturel marin, cette coopération permet de conforter son expertise et mener à bien ses mesures de gestion et de sensibilisation en s’appuyant sur les connaissances scientifiques des différents laboratoires de recherche.

Rappel de l'historique : 2018 aura donné le cap !

L’année 2018 a été déterminante pour les 2 structures, le Parc naturel marin avec la validation de son plan de gestion, feuille de route à 15 ans permettant de construire un véritable projet de territoire en mer, et La Rochelle université avec la validation de son nouveau projet d’établissement  centré sur "Littoral urbain durable intelligent". Cette année 2018 a été également l’occasion de mettre en œuvre 2 projets communs financés par le Parc : le programme VALOBS dont l’objectif est de concevoir un observatoire des usages de loisir à l’échelle du Parc et la campagne de survols aériens visant à améliorer la connaissance sur la mégafaune marine.