La police de l'Agence à l'international : visite de l’unité de police de l’environnement hongroise

Métiers
Police de l'environnement
Vie de l'établissement

La reconnaissance de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) se construit progressivement à l’international notamment sur son activité de police.

L’établissement a été sollicité à plusieurs reprises en 2018 pour exposer :

•    son modèle d’organisation,

•    sa place originale dans le modèle judiciaire national.

Retrouvez le bilan des actions menées sur l’année 2018, dans cette série de trois articles.

L’unité de police de l’environnement hongroise découvre l’AFB

Les 21 et 22 août 2018, deux membres de l'unité de la police hongroise en charge de la criminalité environnementale nationale ont été accueillis en France. La Hongrie envisage de créer un groupe d’appui nationaux pour la sécurité environnementale appelé NEST par Interpol.

Dans ce but, ils ont effectué une visite d'étude dans trois états membres en vue de bénéficier des présentations et retours d'expérience sur différents modes d'organisation avant de choisir un mode d’organisation pour leur pays. Les états visités étaient :

  • la France, avec l'Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp) 
  • l'Espagne, avec le Service de protection de la Nature (SEPRONA)
  • le Royaume-Uni, avec les douanes

L’OCLAESP a souhaité associer l’AFB dans cette visite d’étude pour présenter ses missions, ses synergies et ses axes de coopération avec l'ensemble des acteurs du secteur. 

Dans ce cadre, Jean-Michel Zammite, directeur de la police de l’Agence, a présenté les missions de l’AFB, de la direction de la police et les relations de complémentarité avec les autres acteurs chargés de la lutte contre les atteintes à la biodiversité en France. 

National Environmental Security Task Force (NEST)

Le Programme INTERPOL sur les atteintes à l’environnement recommande aux pays membres de créer des Groupes d’appui nationaux pour la sécurité environnementale (NEST), qui visent à lutter contre la criminalité environnementale transnationale en apportant une réponse stratégique, collaborative et coordonnée.

Un NEST est une équipe multidisciplinaire, composée de spécialistes de divers services nationaux, parmi lesquels la police, les douanes, les services chargés de la protection de l’environnement et d’autres services spécialisés, le bureau du procureur, etc., qui collaborent afin de préserver la sécurité environnementale nationale.

Les NEST peuvent être dérivés de groupes déjà existants dans le pays, ou certains de ces groupes peuvent y prendre part. L’établissement d’un NEST permet au Groupe de bénéficier d’un accès direct aux bases de données de renseignements de l’Organisation et à ses systèmes de communication sécurisés reliant les 190 pays membres.


En savoir plus

> Téléchargez la plaquette d'Interpol sur les Groupes d’appui nationaux pour la sécurité environnementale (NEST)

La dimension internationale de l'activité de police de l'AFB

Dans ce cadre, les objectifs de l’Agence sont :

  • Echanger sur les bonnes pratiques en matière de protection et police de l’environnement dans le cadre de la démarche qualité ;
  • Offrir son retour d’expérience et son expertise aux pays désireux de mettre en place une politique de protection de l’environnement ;
  • Travailler sur des questionnements communs entre services étrangers. En effet, certaines problématiques de police de l’environnement sont communes comme le trafic d’espèces, d’anguilles par exemple.
A lire sur ce sujet :

La police de l'Agence à l'international : visite d'une délégation du Laos

> La police de l'Agence à l'international : Année Franco-chinoise de l'environnement

> Visite d’une délégation libanaise au service départemental du Cher de l’Agence française pour la biodiversité

> Des parcs naturels marins et parcs nationaux reconnus à l’international pour leur gestion efficace

> Atelier international eau et climat – Thème : génie écologique et risques climatiques