La police de l'Agence à l'international : visite d'une délégation du Laos

Métiers
Police de l'environnement
Vie de l'établissement

La reconnaissance de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) se construit progressivement à l’international notamment sur son activité de police.

L’établissement a été sollicité à plusieurs reprises en 2018 pour exposer :

•    son modèle d’organisation,

•    sa place originale dans le modèle judiciaire national.

Retrouvez le bilan des actions menées sur l’année 2018, dans cette série de trois articles.

Une délégation gouvernementale du Laos en visite

Le 3 juillet, l’AFB a participé à la rencontre de 3 représentants du Ministère de l'Environnement laotiens en voyage d'étude inscrit dans un projet de coopération institutionnelle financé par l’OIEAU et les Agences de l'Eau Loire-Bretagne et Rhin-Meuse. Ce projet est dédié à la mise en œuvre du bassin pilote de la Nam Ngum (principal affluent du Mékong au Laos)

Dans le cadre de la visite technique, l’Agence a accueilli la délégation laotienne pour présenter rapidement ses missions de police de l’environnement.

Plusieurs sujets techniques ont été abordés :
  • Le rôle de l'AFB dans le pilotage du Système d’Information sur l’Eau ;
  • Les missions de police administrative et de police judiciaire relative à l’eau et l’environnement.

Il s'agit de thématiques en phase avec le projet en cours, et pertinentes pour nos partenaires qui se sont intéressés particulièrement aux prérogatives des inspecteurs de l’environnement français. 

Les participants venant du Laos étaient :
  • le vice-ministre de l'environnement laotien,
  • le DG de la direction des ressources en eau,
  • le DG de la direction de la planification et de la coopération. 
La dimension internationale de l'activité de police de l'AFB

Dans ce cadre, les objectifs de l’Agence sont :

  • Echanger sur les bonnes pratiques en matière de protection et police de l’environnement dans le cadre de la démarche qualité ;
  • Offrir son retour d’expérience et son expertise aux pays désireux de mettre en place une politique de protection de l’environnement ;
  • Travailler sur des questionnements communs entre services étrangers. En effet, certaines problématiques de police de l’environnement sont communes comme le trafic d’espèces, d’anguilles par exemple.
A lire sur ce sujet :

La police de l'Agence à l'international : visite de l’unité de police de l’environnement hongroise

> La police de l'Agence à l'international : Année Franco-chinoise de l'environnement

> Visite d’une délégation libanaise au service départemental du Cher de l’Agence française pour la biodiversité

> Des parcs naturels marins et parcs nationaux reconnus à l’international pour leur gestion efficace

> Atelier international eau et climat – Thème : génie écologique et risques climatiques