L'AFB en Île-de-France

Afin d’agir au plus près des territoires, l’AFB est présente dans toutes les régions.

  • Présentation
  • Actualités
  • Enjeux du territoire
  • Actions phares
  • Contacts et implantations
L'AGENCE EN ÎLE-DE-FRANCE

L’AFB comprend 3 pôles nationaux : Brest, Vincennes et Montpellier.

Le pôle de Vincennes, siège social de l’Agence, accueille sa direction générale. Il comprend des missions transversales aux 3 pôles natio­naux de l’AFB : secrétariat général, police, communication, géomatique, relations europé­ennes et internationales, recherche, appui aux politiques publiques…

Il accueille également dans ses locaux la direction régionale Île-de-France, composée d’un service police qui agit sur l’ensemble du territoire francilien ainsi que de 3 services interdépartementaux : Paris et petite couronne, Seine­-et­-Marne et Essonne ainsi que Yvelines et Val ­d’Oise, où 15 agents travaillent quotidiennement pour préserver et valoriser la biodiversité francilienne.

 

 

L'AFB participe à la création des Agences régionales de la biodiversité, en partenariat avec les régions volontaires. L'ARB Île-de-France est opérationnelle : http://www.arb-idf.fr

 

Actualités

28 actualité(s)
L’AFB continue de suivre attentivement les conséquences de cette pollution et prépare un plan d’actions pour éviter d’autres impacts sur le milieu… lire la suite
Les premières collectivités reconnues « Territoires engagés pour la nature » ont été dévoilées à l’occasion de la 9e édition des Assises nationales… lire la suite
Face à l’accélération de l’érosion de la biodiversité, seule une mobilisation collective peut permettre d’inverser la tendance. A travers l’… lire la suite
Du 27 juin 2019 au 28 juin 2019, se tiennent à Champs-sur-Marne, Les journées plastiques et environnement. Les déchets plastiques sont de plus en… lire la suite
Grâce à la coopération entre la Police nationale et l’Agence française pour la biodiversité (AFB), 19,2 kg de civelles saisies à l’aéroport Roissy-… lire la suite
Les résultats du deuxième Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour les Atlas de la biodiversité communale viennent d’être publiés. Avec 110 projets… lire la suite
Des enjeux de biodiversité

Une biodiversité riche et fragile

L’Île­-de­-France dispose d’une biodiversité riche et fragile, dont la qualité de vie et la santé des Franciliens dépendent. Son patrimoine naturel, soumis à de fortes pressions liées à l’accroissement de la population et aux grands projets d’aménagements, se raréfie. Ce phénomène est accentué par le changement climatique. La préservation et la valorisation de la biodiversité s’avèrent cruciales pour le bien-­être des habitants, aujourd’hui et pour les générations futures.

L’Île-­de­-France représente 2 % du territoire national mais accueille 20 % de la population française. Sa zone centrale, Paris et petite couronne, présente des surfaces fortement urbanisées où les espaces verts et naturels se répartissent inégalement d’un quartier à l’autre. Pourtant, près de 80 % du territoire francilien sont constitués d’espaces agricoles, forestiers et naturels. Le réseau hydrographique francilien est très artificialisé ; les trois quarts des masses d’eau n’atteignent pas le bon état requis par la directive cadre européenne sur l’eau (DCE).

Les Franciliens et la nature

Espaces verts, agriculture urbaine, bâtiments végétalisés, gestion écologique des espaces publics : le développement de la nature en ville permet de restaurer la biodiversité et d’accroître la qualité de vie des Franciliens. Lorsque l’occupation urbaine ne permet pas de créer de nouveaux espaces verts, il faut faciliter l’accès à ceux situés en périphérie et en secteur rural. Les liaisons vertes associant continuités écologiques et circulations douces offrent aux habitants, aux animaux et aux végétaux la possibilité d’évoluer librement. La protection des forêts périurbaines, des cours d’eau, des sites naturels remarquables en milieu rural joue aussi un rôle crucial pour la préservation de la biodiversité, en particulier pour les espèces fragiles.

  • > 75 % des franciliens habitent dans un secteur où il existe moins de 10 m² d’espaces verts ou boisés par habitant
  • > près d'un tiers d'entre eux n’ont pas accès à un espace vert ou boisé de proximité

Source : Plan vert de l’Île-de-France / Publication Région Île-de-France / Mars 2017

Les espaces naturels sont indispensables à la sensi­bilisation et la reconnexion des habitants avec la nature. C’est tout particulièrement vrai pour le jeune public qui, à son contact, acquiert et transmet les notions de respect et de protection. Devenus des adultes avertis, ils demanderont la mise en place de politiques publiques favorables à la biodiversité.

Pour un territoire équilibré

L’aménagement équilibré et harmonieux de l’Île-de-France doit s’envisager par la reconstitution d’une véritable trame verte et bleue composée de sites naturels protégés, d’espaces verts et de nature, de corridors écologiques, en nombre suffisant, bien répartis sur le territoire et en bon état de fonctionnement. Elle apportera autant de bénéfices aux Franciliens qu’à la biodiversité.

 

Une direction régionale et une Agence régionale de la biodiversité complémentaires

La direction régionale Île­-de­-France de l’AFB et l’Agence régionale de la biodiversité d’Île­-de­-France (ARB) partagent un objectif commun : favoriser l’émulation des acteurs pour promouvoir un aménagement du territoire équilibré, favorable à la biodiversité. Pour cela, elles réalisent des missions très complémentaires et veillent à ce que leur répartition soit claire et efficace : la direction régionale exerce la police de l’eau et de la nature avec les services et les autres opérateurs de l’État. Cette mission régalienne lui est propre, elle ne peut être exercée par l’ARB.

Pour toutes les autres missions telles que la connaissance, l’ingénierie territoriale, l’appui aux politiques publiques ou la mobilisation citoyenne, l’ARB et la direction régionale Île-­de­-France travaillent en synergie, chacune s’appuyant sur ses compétences. Dans le domaine de la connaissance par exemple, la direction régionale s’intéresse aux espèces aquatiques alors que l’ARB recueille des données liées à la biodiversité terrestre.

L’ARB Île-­de­-France est créée depuis le 12 avril 2018 par une convention de partenariat qui associe 5 entités :

  • l’AFB,
  • la Région Île-­de­-France,
  • les services de l’État en région,
  • l’agence de l’eau Seine­-Normandie (AESN),
  • l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île­-de­-France (IAU).

Les missions de l’ARB Île­-de­-France sont mises en œuvre par le département biodiversité de l’IAU.

Gouvernance

Le directoire et le comité des partenaires sont les deux organes de gouvernance de l’ARB Île-­de­-France :

  • Les 5 entités fondatrices de l’ARB, citées dans le paragraphe précédent, siègent au directoire présidé par la Région et vice­-présidé par l’AFB.
  • Le comité des partenaires est composé d’une centaine de structures réparties en 6 collèges: départements, communes et intercommunalités, associations environnementales, gestionnaires de sites protégés, organismes d’étude et de recherche, et entreprises publiques et privées. Un représentant de chaque collège siège au directoire. 

Direction régionale Île-de-France
 Le Nadar Hall C
5, square Félix Nadar
94300 Vincennes
01 45 14 36 87 

 

Services interdépartementaux

Paris Petite couronne
dr.iledefrance@afbiodiversite.fr

Seine-et-Marne et Essonne
sid77-91@afbiodiversite.fr

Yvelines et Val d’Oise
sid78-95@afbiodiversite.fr

PARTAGER