PARTAGER

Les parcs nationaux de France

La Vanoise, les Ecrins, le Mercantour, Port-Cros, les Calanques, les Cévennes, les Pyrénées, la Guadeloupe, La Réunion et la Guyane... Les parcs nationaux de France, véritables monuments de nature, participent à l'image et à l'identité de la France, un des pays à la biodiversité la plus riche puisqu'il concentre 10% de la biodiversité mondiale, grâce notamment à ses Outre-mer.

Ce réseau remarquable sera renforcé fin 2019 par la création du Parc national de forêts, 11ème parc national français.

 

L'Agence, tête de réseau des parcs nationaux

La loi biodiversité prévoit le rattachement des parcs nationaux de France à l’Agence française pour la biodiversité (AFB). Les parcs nationaux restent des établissements publics avec leur propre conseil d’administration, mais le rattachement permet de créer des liens forts. L'AFB prend en charge un certain nombre de fonctions supports des parcs nationaux, le rattachement a pour objectif d’aller encore plus loin en termes de synergie et de mutualisation.

De plus, l'Agence assure la fonction de tête de réseau, en animant une douzaine de groupes de travail scientifiques, juridiques et techniques inter-parcs nationaux.

vignette_67_33
texte_p_67_33

Ces groupes de travail ont pour objectifs de mutualiser leurs expériences, d'élaborer des stratégies communes, de construire des projets collectifs et de rédiger des synthèses thématiques transversales. Les liens techniques entre l'Agence et les parcs nationaux sont ainsi renforcés dans le domaine de la connaissance, notamment pour :

  • la coordination des stratégies scientifiques,
  • l'élaboration des protocoles d'inventaires et de suivi des espèces et des milieux naturels,
  • la collecte et la mutualisation des données d'observations,
  • la coopération avec la recherche scientifique,
  • la valorisation de l'expertise de leurs agents.

En application de leurs chartes et de la convention qui rattache leur réseau à l'AFB, les parcs nationaux de France, « sentinelles de la nature » contribuent activement aux plans et aux programmes nationaux en faveur de la biodiversité afin de construire un avenir commun au service de la biodiversité et du développement durable.

Territoires d'exception

Le réseau des parcs nationaux de France œuvre à la conservation et à la valorisation d'espaces naturels qui couvrent plus de 60 000 km² soit près de 5 % du territoire national. Ils jouent, avec les autres espaces protégés, un rôle majeur dans la préservation de notre biodiversité au bénéfice des générations présentes et futures.

Espaces de ressourcement accessibles à tous les publics et gratuits, les parcs nationaux accueillent chaque année plus de 8 millions de visiteurs. Leurs 8100 km cumulés de sentiers en font des terrains propices aux activités de pleine nature mais aussi à la sensibilisation à la préservation de la biodiversité.

Territoires d'innovation

Les parcs nationaux de France sont aussi des outils de développement local qui fédèrent les habitants, les collectivités, les associations, les entreprises pour expérimenter et mettre en œuvre des actions de développement durable définies dans les orientations et les objectifs de leurs chartes.

Véritables laboratoires à ciel ouvert et espaces de référence scientifique sur des enjeux nationaux et internationaux, ils sont enfin des lieux d'approfondissement de la connaissance sur la Nature. Les programmes de conservation et de restauration des écosystèmes permettent la réintroduction d'espèces disparues et la protection de certaines autres menacées d'extinction.