PARTAGER

Les parcs naturels marins et le sanctuaire Agoa

Au plus près des territoires et des enjeux du milieu marin, les 9 parcs naturels marins ont pour objectifs de connaitre et de protéger la mer et de soutenir le développement durable des activités maritimes. Le sanctuaire Agoa aux Antilles est, quant à lui, exclusivement dédié à la protection des mammifères marins. Les parcs naturels marins et Agoa font partie de l’Agence française pour la biodiversité.

 

Les parcs naturels marins

La France compte neuf parcs naturels marins : six en métropole et trois dans les Outre-mer. Le réseau des parcs marins, considéré comme complet, a été constitué en 10 ans, avec le premier parc créé en 2007 en mer d’Iroise et le dernier en 2017 en Martinique.

Concilier protection et développement durable

vignette_67_33
texte_p_67_33

Les parcs naturels marins sont des espaces naturels protégés définis dans leur décret de création par :

  • un périmètre, souvent vaste et comprenant de multiples usages,
  • des orientations de gestion fixant les enjeux du Parc sur son territoire,
  • et la composition de leur conseil de gestion, organe de gouvernance du Parc.

Leur projet de territoire est défini dans un plan de gestion qui fixe les objectifs et finalités du parc à 15 ans. Il est élaboré par le conseil de gestion avec l’appui de l’équipe du Parc et est soumis à l’approbation du CA de l’Agence française pour la biodiversité.

Il sert de cadre pour définir le programme d’actions annuel : connaissance du milieu marin, soutien des activités respectueuses de l’environnement, contrôle et police, sensibilisation des usagers et du grand public. Et ceci dans tous les domaines d’intervention du Parc :

  • le patrimoine naturel,
  • l’interface terre-mer,
  • la qualité de l’eau,
  • les usages professionnels dont la pêche, le tourisme et le nautisme,
  • le patrimoine culturel,
  • l’éducation à l’environnement,
  • la gouvernance.

Le Parc rend compte de son action dans son rapport d’activités annuel.

Le conseil de gestion

La gouvernance des parcs naturels marins ainsi que du sanctuaire Agoa relève des conseils de gestion, instances locales dédiées, composées de représentants des acteurs du milieu marin : usagers professionnels et de loisirs, élus locaux, associations de protection de l'environnement, experts et services de l'Etat. Les conseils de gestion agissent sur délégation du conseil d’administration de l’AFB, qui met également à leur disposition les moyens humains, techniques et financiers nécessaires à leur action.

Carte d'identité du réseau

MÉTROPOLE

  • En Manche mer du Nord :
    • Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d'Opale : 11 décembre 2012. Superficie : 2 300 km².
  • En Atlantique :
    • Parc naturel marin d'Iroise : 28 septembre 2007 - 3 500 km² à la pointe du Finistère.
    • Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis : 15 avril 2015 - 6 500 km² d’espace marin, 1000 km de côtes.
    • Parc naturel marin du Bassin d'Arcachon : 5 juin 2014 - 435 km².
  • En Méditerranée :
    • Parc naturel marin du golfe du Lion : 11 octobre 2011 - 4 010 km² ;
    • Parc naturel marin du cap Corse et de l'Agriate : 15 juillet 2016 - 6 830 km², soit le plus grand parc naturel marin de métropole.

OUTRE-MER

  • Dans l’océan Indien :
    • Parc naturel marin de Mayotte : 18 janvier 2010 - 68 381 km², le plus grand parc naturel marin français.
    • Parc naturel marin des Glorieuses, dont les eaux sont contiguës à celle de Mayotte : 22 février 2012 - 43 000 km².
  • Aux Antilles :
    • Parc naturel marin de Martinique : 5 mai 2017 - 48 900 km².

> Tous les parcs naturels marins

 

Le sanctuaire de mammifères marins Agoa

L'Agence est également gestionnaire directe du sanctuaire de mammifères Agoa aux Antilles.

Le sanctuaire couvre toute la zone économique exclusive des Antilles françaises (Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy) soit une superficie de 143 256 km² et pour objectif de garantir un état de conservation favorable des mammifères marins.